DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

L'adaptation de la pratique pédagogique au primaire lors de l'intégration d'élèves en difficulté en classe ordinaire

Pinsonneault, Roxane (1997). L'adaptation de la pratique pédagogique au primaire lors de l'intégration d'élèves en difficulté en classe ordinaire. Rapport. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences de l'éducation, 101 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

La problématique de recherche concerne l'intégration des élèves handicapés et en difficulté dans les classes ordinaires du primaire. Le ministère de l'Éducation du Québec adoptait en 1978 une nouvelle politique relative à l'organisation des services aux élèves handicapés et en difficulté. Le projet, visé par cette politique, tendait à ramener l'élève en difficulté dans le milieu le plus régulier possible. C'était le début de l'intégration comme politique institutionnelle. Les élèves handicapés et en difficulté intégrés en classe ordinaire du primaire sont de plus en plus nombreux dans les écoles du Québec. Les objectifs d'apprentissage que l'élève intégré doit atteindre ne sont pas les mêmes que ceux de son groupe et cela entraîne une modification du curriculum réel de la classe. Les enseignantes du primaire sont confrontées à cette nouvelle situation et doivent s'ajuster dans leur pratique pédagogique quotidienne. Le cadre conceptuel de l'étude se situe autour de trois pôles: le concept d'intégration scolaire, une définition de la pratique pédagogique et une conceptualisation de l'adaptation de cette pratique pédagogique lors de l'intégration scolaire d'un ou de plusieurs élèves en difficulté. Le but général de la recherche vise à connaître l'appréciation des enseignantes du primaire d'une commission scolaire, par rapport à l'adaptation qu'elles font de leur pratique pédagogique lorsqu'elles vivent l'intégration d'un ou de plusieurs élèves en difficulté dans leur classe. L'instrument d'observation choisi est un questionnaire d'enquête élaboré par la chercheure à partir d'une entrevue exploratoire réalisée auprès d'orthopédagogues et de professeures soutien concernant l'intégration des élèves en difficulté. L'analyse et l'interprétation des résultats révèlent qu'il existe une ambivalence chez les répondantes face à l'intégration. Même si la moitié des répondantes ne sont pas d'accord avec l'intégration, leurs réponses en ce sens ne sont pas constantes. Les répondantes disent faire peu de modifications dans leur pratique pédagogique lorsqu'elles ont un élève en difficulté dans leur classe. Elles semblent adapter leur pratique à la pièce sans vision globale. Elles veulent davantage d'aide et que cette aide soit plus efficace. Elles souhaitent plus de matériel adapté à la situation et aux besoins d'apprentissage de l'élève intégré. Une concertation accrue et une responsabilité commune des intervenantes auprès de l'élève intégré sont des avenues qu'il conviendrait d'explorer. L'intégration des élèves en difficulté dans les classes ordinaires est une problématique difficile et complexe et plusieurs questions restent à poser.

Type de document: Thèse (Rapport)
Directeur de mémoire/thèse: Maheux, Gisèle
Informations complémentaires: Rapport de recherche présenté à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, comme exigence partielle de la maîtrise en éducation dans le cadre du programme de maîtrise en éducation extensionné de l'UQAR à l'UQAT. Bibliographie: p. [108]-111.
Mots-clés libres: adaptation classe difficulte elementaire eleve etudiant integration pedagogique pratique primaire probleme toponord
Divisions: Sciences de l'éducation > Maîtrise en éducation
Date de dépôt: 03 févr. 2012 20:58
Dernière modification: 17 oct. 2012 15:16
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/107

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt