DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Le retard scolaire des garçons examiné au regard des qualités scolaires attendues par les enseignantes du primaire

Bernard, Suzanne (1995). Le retard scolaire des garçons examiné au regard des qualités scolaires attendues par les enseignantes du primaire. Rapport. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences de l'éducation, 81 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Ce rapport de recherche se veut une étude exploratoire de la problématique des retards scolaires des garçons au primaire. Des données factuelles attirent l'attention sur des écarts entre les résultats scolaires des garçons et ceux des filles, dans tous les ordres d'enseignement. Au coeur de l'action éducative, l'enseignante laisse paraître implicitement ou explicitement des attentes à l'endroit de ses élèves. Tout comme dans la société, le curriculum caché de l'enseignante n'est pas exempt des influences que peuvent avoir sur les normes et la pratique éducative, les stéréotypes liés au sexe de ses élèves. Le but de cette recherche consiste à mettre au jour les qualités scolaires attendues de la part des enseignantes du primaire à l'égard des filles et des garçons. Ces qualités scolaires attendues sont regroupées en des catégories qui permettent d'établir un bilan comparatif pour les garçons et les filles. Les données sont recueillies à l'aide d'un questionnaire adressé aux enseignantes du primaire d'une commission scolaire. Ce questionnaire porte sur des attentes spécifiques et leur degré d'importance à l'égard des filles et des garçons. L'analyse des données recueillies auprès des enseignantes laisse apparaître des différences statistiques significatives des attentes envers les filles et les garçons. Les stéréotypes liés au sexe et le degré d'attente différent selon qu'on soit fille ou garçon correspondent en partie seulement à la position des résultats scolaires, ce que viennent d'ailleurs aussi confirmer les études citées dans cette recherche. Il ressort qu'en général les attentes sont moins élevées envers les garçons qu'envers les filles en terme d'importance pour certaines qualités attendues. Cependant, les différences statistiques ne fournissent pas d'explications suffisantes des retards scolaires. Comment remédier à la situation si ce n'est d'abord par une prise de conscience, de la part des enseignantes, de leur propre participation, plus ou moins consciente, dans la reproduction de cet état de faits. Un changement est-il possible s'il n'est précédé par un questionnement sur son propre rapport aux stéréotypes sexuels véhiculés en classe? De plus, il faudrait s'interroger sur les stratégies d'apprentissage utilisées par les élèves. Bref, il s'agit d'une investigation concernant le processus d'apprentissage des élèves, afin que celui-ci soit tout aussi signifiant pour les enseignantes que pour les élèves.

Type de document: Thèse (Rapport)
Directeur de mémoire/thèse: Maheux, Gisèle
Informations complémentaires: Rapport de recherche présenté à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue comme exigence partielle de la maîtrise en éducation, dans le cadre du programme de maîtrise en éducation extensionné de l'UQAR à l'UQAT. Bibliographie: p. [64]-67.
Mots-clés libres: degre stereotype eleve enseignant etudiant evaluation garcon primaire rendement retard reussite scolaire toponord
Divisions: Sciences de l'éducation > Maîtrise en éducation
Date de dépôt: 03 févr. 2012 21:04
Dernière modification: 17 oct. 2012 18:02
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/108

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt