DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Comparaison de la croissance du pin gris et de l'épinette blanche en plantation en milieu forestier et agricole

Moussavou Boussougou, Inès Nelly (2006). Comparaison de la croissance du pin gris et de l'épinette blanche en plantation en milieu forestier et agricole. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences appliquées, 59 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (921kB)

Résumé

L'installation des zones de sylviculture intensives vise à établir un équilibre entre les objectifs de conservation et de production de fibre ligneuse. En Abitibi-Témiscamingue le reboisement des friches agricoles constitue un élément de l'aménagement forestier durable des régions périphériques. Le milieu agricole offre-t-il une productivité comparable au milieu forestier, compte tenu du compactage causé par l'utilisation des machines et le labourage plus accentué? Les objectifs de l'étude étaient de comparer la croissance du pin gris (Pinus banksiana Lamb.) et de l'épinette blanche (Picea glauca (Moench) Voss) en plantations établies sur sols agricoles et forestiers, d'évaluer les indices de qualité du sol et la productivité des espèces. L'échantillonnage comprenait 20 plantations de pin gris et 20 plantations d'épinette blanche en milieu agricole et forestier dans la région écologique de la sapinière à bouleau blanc de l'ouest du Québec. Les paramètres de croissance des arbres mesurés étaient la hauteur totale, le diamètre et la longueur des cinq derniers verticilles. Les indices de qualité du sol évalués comprenaient les propriétés physiques et chimiques du sol. La comparaison des propriétés des sols entre les deux milieux a révélé que les sols agricoles sont modifiés par l'effet du compactage. Les macroporosités étaient plus élevées de 3 et 4% en milieu forestier. La capacité au champ était de 3 et 5% plus élevée en milieu agricole et les points de flétrissement de 6 et 5% supérieurs à ceux des sols forestiers. L'épinette blanche augmentait la masse volumique du sol au fil du temps, le pin gris favorisait une macroporosité plus élevée des sols. Les sols forestiers avaient un taux de minéralisation de l'azote plus élevé et une meilleure qualité de la matière organique. L'augmentation de la capacité au champ en milieu agricole favorisait la croissance en hauteur du pin gris, l'azote minéralisé favorisait la croissance de l'épinette blanche. La croissance des deux essences n'a pas été pour autant différente d'un milieu à l'autre.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Brais, Suzanne et Tremblay, Francine
Informations complémentaires: Mémoire présenté comme exigence partielle de la maîtrise en biologie extensionnée de l'Université du Québec à Montréal à l'UQAT. Bibliogr.: f. [42]-50.
Mots-clés libres: toponord croissance pin gris epinette blanche plantation milieu forestier agricole comparaison compactage sol abitibi-temiscamingue
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en biologie
Date de dépôt: 20 févr. 2012 18:57
Dernière modification: 15 oct. 2012 12:14
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/124

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt