DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Évaluation du type de préparation de terrain et de la fréquence des entretiens mécaniques de la végétation compétitrice sur la croissance du peuplier hybride

Sigouin, Marie-Ève (2008). Évaluation du type de préparation de terrain et de la fréquence des entretiens mécaniques de la végétation compétitrice sur la croissance du peuplier hybride. Mémoire. [Rouyn-Noranda] Montréal, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences appliquées, 80 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

L'étude vise à vérifier si la préparation de terrain en buttes de même que l'enlèvement de la végétation compétitrice permet d'augmenter significativement la croissance des peupliers hybrides en forêt boréale. Trois plantations ont été établies en 2004 en AbitibiTémiscamingue sur des sites agricoles (1) et forestiers (2) à une densité de 1000 plants par hectare. Deux traitements de préparation de terrain ont été testés (avec buttes ou sans buttes), ainsi que 4 fréquences annuelles d'entretien de la végétation compétitrice (0, 1, 2 ou 3 entretiens par année), sur deux clones de peuplier hybride: P. maximowiczii x P. balsamifera (915319) et P. euramericana x P. maximowiczii (916401). La hauteur, le diamètre, la surface foliaire ainsi que le taux de photosynthèse des arbres ont été évalués en fonction des types de traitement et en relation avec la température du sol, le recouvrement de la végétation compétitrice ainsi que la longueur de la saison de végétation pour les saisons 2004, 2005 et 2006. À la fin de la saison 2006, la préparation de terrain en buttes a favorisé la croissance en diamètre (+14%) et en hauteur (+32%) du clone 916401 sur le site d'Arntfield. L'augmentation de la fréquence des traitements d'entretien de la végétation compétitrice sur le site de Preissac a également favorisé la croissance en diamètre (+35%) et en hauteur (+20%) après 2 entretiens annuels. Le traitement de la végétation n'a eu que peu d'effet sur la croissance lorsque la compétition était moins invasive. L'entretien de la végétation a permis de diminuer les dégâts causés par les rongeurs durant l'hiver, alors que la préparation de terrain en buttes a permis de réduire la sévérité des dommages causés.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: DesRochers, Annie
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue comme exigence partielle de la maîtrise en biologie dans le cadre du programme de maîtrise extensionné de l'UQAM à l'UQAT. Comprend un résumé. Comprend des réf. bibliogr.
Mots-clés libres: peuplier hybride croissance frequence entretien preparation terrain vegetation effet foret boreal plantation butte button mecanique competitrice
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en biologie
Date de dépôt: 20 févr. 2012 19:29
Dernière modification: 16 oct. 2012 17:07
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/127

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt