DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Les motifs de non-perfectionnement chez les infirmières en Abitibi-Témiscamingue

Germain, Claire (1992). Les motifs de non-perfectionnement chez les infirmières en Abitibi-Témiscamingue. Rapport. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences de l'éducation, 141 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Quels sont les motifs qui expliquent le fait que peu d'infirmières de l'Abitibi-Témiscamingue s'engagent dans un processus de perfectionnement? Après plusieurs recherches sur ce sujet, une revue de littérature nous amena à découvrir une étude faite par André Duquette en 1986 intitulée: Obstacles à l'éducation des adultes, motifs de non-perfectionnement des infirmières du Québec. Cette recherche d'échelle provinciale fut effectuée auprès d'un échantillon de 22 494 infirmières québécoises, dans lequel 42 infirmières de l'Abitibi-Témiscamingue étaient représentées. Malheureusement, les résultats de cette recherche étendue à la grandeur de la province, ne sont pas regroupés par région et nous ne retrouvons aucune donnée spécifique à notre région. Compte tenu des caractéristiques propres à notre région: éloignement, cours à temps partiel, limite de choix des cours, il nous est apparu intéressant de reprendre la recherche de Duquette. En conservant le même plan méthodologique que l'auteur, nous avons distribué à nouveau le questionnaire aux infirmières qui n'ont pas suivi de cours de formation conduisant à une attestation universitaire. Pour les fins de la recherche, le perfectionnement se situe ici au niveau des cours universitaires avec l'obtention de crédits (certificat, baccalauréat, etc.). Le non-perfectionnement signifie donc la non-adhésion à des cours universitaires ou la non-poursuite de ces cours après l'admission. De plus, nous avons inclus dans notre population de recherche, les infirmières qui se sont inscrites à des cours universitaires, mais qui ont abandonné par la suite. Nous voulions donc connaître les motifs de non-perfectionnement des infirmières en Abitibi-Témiscamingue. Ces derniers étaient-ils les mêmes que ceux des infirmières de la province de Québec? De plus, est-ce que les infirmières qui ont abandonné leurs études après l'admission arrêtent leur perfectionnement pour les mêmes motifs que celles qui n'ont pas amorcé des études de perfectionnement? Les résultats démontrent que les principaux obstacles au perfectionnement sont ceux reliés aux conditions de travail, à l'enseignement et aux dispositions personnelles de l'infirmière. Ces résultats ont plusieurs similitudes avec ceux de la province. Par contre les pourcentages relevés en Abitibi-Témiscamingue sont nettement plus éloquents. Ces résultats permettent de faire des recommandations tant au niveau des conditions de travail qu'au niveau de l'enseignement qui faciliteront, nous l'espérons, l'engagement des infirmières dans un processus de perfectionnement.

Type de document: Thèse (Rapport)
Directeur de mémoire/thèse: Mailloux, Nicole
Informations complémentaires: Rapport de recherche présenté dans le cadre de la maîtrise en éducation, sous la direction de Nicole Mailloux dans le cadre du programme de maîtrise en éducation extentionné de l'UQAR à l'UQAT. Bibliographie: p. 113-115.
Mots-clés libres: abitibi abitibi-temiscamingue competence education formation infirmier infirmiere perfectionnement questionnaire temiscamingue toponord
Divisions: Sciences de l'éducation > Maîtrise en éducation
Date de dépôt: 10 avr. 2012 18:05
Dernière modification: 11 oct. 2012 13:28
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/173

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt