DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Les comportements d'inhibition sociale en bas âge comme indice de prédiction de l'adaptation sociale de l'enfant en début de scolarisation

Bégin, Bruno (1994). Les comportements d'inhibition sociale en bas âge comme indice de prédiction de l'adaptation sociale de l'enfant en début de scolarisation. Rapport. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences de l'éducation, 90 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Depuis plusieurs années, les recherches sur le concept d'inhibition sociale sont nombreuses. Deux perspectives théoriques semblent se dégager de l'ensemble de ces études soient: la perspective biologique et la perspective développementale. Dans l'ensemble, ces études démontrent que l'inhibition sociale en bas âge semble être un bon prédicteur de problèmes d'inadaptation ultérieure en milieu scolaire. Cette étude tente de faire le lien entre le concept d'inhibition sociale évalué à partir d'un index basé sur des temps d'attente et une mesure d'inhibition sociale dégagée des styles sociaux à deux ans. Elle vise également à identifier si l'inhibition sociale des enfants en bas âge s'avère un bon prédicteur de l'adaptation sociale de ces derniers à l'intérieur de leur classe de maternelle, quatre ans plus tard. Au total, 17 garçons et 15 filles, dont l'âge moyen est de 24 mois, ont été observés en situation de jeux libres en présence de leur mère et d'une adolescente étrangère. Les observations vidéo sont faites en contexte de laboratoire et portent sur des indices de latence à explorer les jouets, la proximité à la mère, l'activité ludique et les interactions sociales. Le décodage, de type continu, s'échelonne sur une période de 300 secondes. La grille d'observation est inspirée des travaux de Kagan (1989), Kochanska (1991) et Calkins et Fox (1992). En ce qui concerne les mesures en milieu scolaire, 12 garçons et 13 filles, dont l'âge moyen est de 73 mois, ont été retracés afin de participer à la poursuite de l'étude. À cet effet, les enseignantes ont répondu à un questionnaire (QCEP, Tremblay, 1985) visant à identifier les comportements dérangeants, anxieux, inattentifs et prosociaux chez les enfants. L'analyse des résultats permet d'identifier une certaine relation entre l'index d'inhibition/sociabilité et le style social des enfants inhibés. Toutefois, le style social des enfants en bas âge s'avèrent un meilleur prédicteur que l'index d'inhibition/sociabilité en ce qui concerne l'adaptation sociale à la maternelle. Les résultats sont discutés sous l'angle d'une continuité dans le développement des enfants entre la période préscolaire et scolaire mettant ainsi l'accent sur le dépistage précoce des comportements inadaptés afin de mieux préparer ces enfants à vivre la transition entre le système familial et le système scolaire.

Type de document: Thèse (Rapport)
Directeur de mémoire/thèse: Trudel, Marcel
Informations complémentaires: Rapport de recherche présenté à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue comme exigence partielle de la maîtrise en éducation, dans le cadre du programme de maîtrise en éducation extensionné de l'UQAR à l'UQAT. Bibliographie: p. 62-74
Mots-clés libres: adaptation comportement ecole enfant maternelle pre-scolaire scolaire scolarisation social toponord
Divisions: Sciences de l'éducation > Maîtrise en éducation
Date de dépôt: 13 avr. 2012 17:08
Dernière modification: 11 oct. 2012 13:04
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/184

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt