DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Problématique de la petite entreprise en phase de démarrage focalisée sur la nécessité d'un management stratégique performant : le cas d'une petite entreprise de l'industrie de l'audiovisuel : Imagem

Paul, Ginette (1988). Problématique de la petite entreprise en phase de démarrage focalisée sur la nécessité d'un management stratégique performant : le cas d'une petite entreprise de l'industrie de l'audiovisuel : Imagem. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences de la gestion, 263 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Problématique de la petite entreprise en phase de démarrage focalisée sur la nécessité d'un management stratégique performant; Le cas d'une petite entreprise de l'industrie de l'audiovisuel: Imagem. Notre mémoire aborde la problématique des petites entreprises en phase de démarrage, sous l'angle du management stratégique. Notre étude s'inscrit dans le cadre d'une recherche-action et s'inspire de la méthodologie des systèmes souples de Peter B. Checkland. Ainsi, nous considérons que la méthodologie des systèmes souples de Checkland, nous a bien servis dans notre recherche. Premièrement, elle permettait de laisser une grande place aux personnes impliquées dans le diagnostic et elle facilitait le consensus. Deuxièmement, son impact s'est avéré très positif pour améliorer la santé globale de l'entreprise et pour assurer le développement de l'autonomie des propriétaires à gérer leur entreprise de façon plus efficace et globale. Notre quête des facteurs qui permettent d'éclairer la problématique de ces petites entreprises, s'appuie sur l'hypothèse que: les marchés en croissance compliquent la tâche quotidienne de leurs gestionnaires car ils les obligent à réévaluer régulièrement leur stratégie pour tenir compte d'un environnement turbulent et de leurs ressources limitées. Cette hypothèse a été vérifiée en majeure partie au cours du diagnostic organisationnel que nous avons réalisé auprès d'une jeune entreprise outaouaise de conception et de producation audiovisuelle, Imagem. Dans l'ensemble, notre recherche nous permet de croire que la problématique des petites entreprises en phase de démarrage, se situe d'abord au niveau d'une «quasi inexistance» de ressources humaines compétentes en gestion. Cette réalité se traduit entre autres: par un méconnaissance des principes de base du management; une forte concentration du temps du gestionnaire dans la prise de décisions de nature tactique et l'accomplissement d'activités quotidiennes, au détriment de décisions de nature stratégique et d'activités de planification; une difficulté pour le gestionnaire à analyser un problème dans son ensemble; etc. De plus, nous constatons la faible marge de manoeuvre financière de la petite entreprise et de son ou ses propriétaires. Le cas de l'entreprise Imagem illustre bien l'ensemble de la problématique. D'une part, le diagnostic nous a permis d'identifier d'importantes difficultés aux niveaux des processus de planification, de production, d'allocation des ressources et contrôle. D'autre part, il nous apparaissait évident que l'ensemble de ces difficultés présentait un lien étroit avec «la quasi inexistence» de ressources humaines compétentes en gestion et la faible marge de manoeuvre financière dont disposait l'entreprise et ses propriétaires pour procéder à des changements en profondeur. Il s'avéra toutefois que ces difficultés présentaient de bonnes chances d'être résolus par la mise sur pied d'un système complet de management stratégique, où on procéderait à un réalignement stratégique assorti de réajustements lors de la mise en oeuvre de la stratégie. Dans les faits, ce système a servi de base de discussion et d'apprentissage pour les propriétaires de l'entreprise. Le plan d'action, issu d'un processus de management stratégique complet et performant, priorisait nécessairement les décisions stratégiques qui permettaient d'améliorer les chances de survie de l'entreprise à court, moyen et long terme. Finalement, l'importance que nous attachons aux besoins scécifiques à la petite entreprise en phase de démarrage, nous amène à proposer une redéfinition du rôle des nombreux intervenants en entreneuship. Les besoins de ce type d'entreprises se situent selon nous, au niveau des services techniques professionnels tels que: préparation d'études de marché et faisabilité; conseils de base au niveau légal et fiscal; préparation d'un dossier de financement; etc. Ces considérations entraînent donc la nécessité de procéder à une réaffectation des ressources humaines actuelles des intervenants en entrepreneurship vers des activités de soutien technique plutôt que promotionnelles. En outre, le style d'intervention de ces intervenants devra les rendre plus accessibles aux nouveaux entrepreneurs.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Saint-Pierre, Gilles
Informations complémentaires: Mémoire réalisé à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue dans le cadre du programme de la maîtrise en gestion des petites et moyennes organisations extensionné de l'Université du Québec à Chicoutimi.
Mots-clés libres: demarrage entreprise gestion imagem implantation moyen organisation outaouais petit pme pmo strategie toponord
Divisions: Sciences de la gestion > Maîtrise en gestion des organisations
Date de dépôt: 30 mai 2012 14:49
Dernière modification: 12 oct. 2012 16:13
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/263

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt