DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Le développement du jugement esthétique chez l'étudiant universitaire en communication graphique

Charlebois, Christelle (2004). Le développement du jugement esthétique chez l'étudiant universitaire en communication graphique. Rapport. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences de l'éducation, 112 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Les étudiants des programmes de formation universitaire en communication visuelle doivent développer leurs habiletés à juger les images qu'ils sont appelés à concevoir sur le plan esthétique. En tant qu'enseignante en communication graphique, nous sommes préoccupée par le rôle de l'enseignant dans le développement du jugement esthétique des étudiants puisque convaincue de la nécessité de ce développement. Or, le développement optimal du jugement esthétique sous-entend une intervention éducative spécifique, dont une formation artistique suffisante, comme l'indiquent les compétences répertoriées par le Consortium multimédia CESAM et le Comité sectoriel de main-d'oeuvre en technologies de l'information et des communications (Technocompétences). Notre recherche devait nous amener une meilleure connaissance de la place qu'occupe le développement du jugement esthétique de haut niveau chez les étudiants des programmes québécois francophones de formation universitaire en communication graphique. En continuité logique avec le but de cette recherche, elle devait aussi nous permettre de mieux apprécier la pertinence de ces programmes en regard des compétences professionnelles exigées des diplômés en communication graphique. En nous appuyant sur des recherches issues du domaine de la psychologie cognitive, dont la théorie du développement cognitif de l'expérience esthétique de Michael J. Parsons (1987), nous avons d'abord cherché à comprendre ce qu'implique cette forme de développement et le rapport qu'il entretient avec l'éducation. La théorie de Parsons fut également d'une grande utilité quant à l'analyse des programmes retenus pour cette recherche, car c'est à partir de celle-ci, et plus spécifiquement à partir des habiletés caractéristiques des stades de développement du jugement esthétique les plus avancés, que nous avons bâti notre grille d'analyse. Nos données composées des descripteurs de cours des programmes analysés ont montré que ces mêmes programmes accordent une place au développement du jugement esthétique. Cependant, les résultats reflètent un écart entre plusieurs éléments tels la structure et l'approche de chacun des programmes ou encore quant aux proportions accordées à chacune des capacités à développer associées au développement du jugement esthétique. Les limites liées à la méthodologie utilisée, c'est-à-dire le nombre retreint de données analysées qui se limitaient au contenu des descripteurs de cours, nous pousse à constater qu'il est difficile de conclure avec conviction sur la place attribuable à cette forme de développement. En contrepartie, cette recherche nous a permis d' éclairer plusieurs questions, tel le rôle du facteur éducatif dans le développement du jugement esthétique et les compétences impliquées par celui-ci. Une meilleure connaissance de ces compétences et des contenus qui s'y rattachent nous a fourni des outils qui nous permettront d'orienter plus efficacement nos interventions éducatives vers les besoins de nos étudiants en communication graphique.

Type de document: Thèse (Rapport)
Directeur de mémoire/thèse: Ruph, François
Informations complémentaires: Rapport de recherche réalisé à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue dans le cadre du programme de maîtrise en éducation extensionné de l'UQAR à l'UQAT. Bibliographie: f. 99-102.
Mots-clés libres: toponord jugement esthetisme esthetique etudiant universite universitaire communication graphique graphisme multimedia
Divisions: Sciences de l'éducation > Maîtrise en éducation
Date de dépôt: 24 août 2012 14:46
Dernière modification: 11 oct. 2012 13:21
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/293

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt