DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Validation transculturelle d'un instrument permettant de mesurer la perception de l'auto-efficacité en lecture chez des élèves de quatrième année du primaire d'une population québécoise

Goulet, Danielle L. (1999). Validation transculturelle d'un instrument permettant de mesurer la perception de l'auto-efficacité en lecture chez des élèves de quatrième année du primaire d'une population québécoise. Rapport. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences de l'éducation, 131 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Plusieurs auteurs se sont intéressés aux liens existant entre les variables affectives et l'apprentissage en lecture (Henk et Melnick, 1998, 1995; Chapman et Tunmer, 1995; Schunk, 1993). Ces recherches semblent confirmer la présence de tout un réseau d'aspects affectifs reliant, notamment, la discipline étudiée, l'enseignant et l'enseignante, l'élève, le contexte et l'environnement. Les expériences vécues par l'intermédiaire de ce réseau permettraient à l'élève de développer l'auto-perception de sa compétence à accomplir une activité de lecture. De plus, cette auto-perception semble influencer le vécu de l'élève en regard de ses expériences de lecture. Effectivement, les élèves qui se perçoivent bons lecteurs ont vraisemblablement vécu des expériences positives en lecture, mais ceux qui se perçoivent faibles lecteurs n'ont probablement pas connu de tels types d'expériences. II devient ainsi plausible de croire que ces derniers ne considèrent pas la lecture comme une activité agréable. En se basant sur cette possibilité, il est donc permis d'avancer qu'il existe un lien direct entre l'autoperception du lecteur et ses comportements face à une activité de lecture. La présente recherche vise à proposer un instrument de mesure dont les résultats de passation permettent de jeter un regard sur l'auto-perception en lecture. Cet outil, The Reader Self-perception Scale©, sert essentiellement à mesurer l'auto-perception en lecture chez des élèves du deuxième cycle du primaire. Le choix de l'entrée au deuxième cycle du primaire se justifie si l'on tient compte des résultats de certaines recherches en psychologie du développement, qui semblent prouver de plus en plus que, avant l'entrée au deuxième cycle du primaire, les élèves ne sont pas en mesure de bien évaluer leur performance académique et les causes qui sont en jeu (Blumenfeld et al., 1982). Afin de s'assurer que le questionnaire américain choisi mesure l'auto-perception en lecture de façon adéquate chez une population québécoise, la chercheuse a suivi les étapes d'une méthodologie de validation transculturelle. L'instrument ainsi validé pourra servir d'outil à tout enseignant ou enseignante québécois qui désire aller vérifier l'autoperception en lecture chez ses élèves. Des normes de comparaison sont également fournies.

Type de document: Thèse (Rapport)
Directeur de mémoire/thèse: Bergeron, Réal et Claux, Roger
Informations complémentaires: Rapport de recherche présenté à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue comme exigence partielle de la maîtrise en éducation (M. Ed) dans le cadre du programme de maîtrise en éducation extensionné de l'UQAR à l'UQAT Bibliographie: p. 96-108
Mots-clés libres: affectivite annee apprentissage auto-efficacite comparaison competence eleve evaluation interaction lecture mesure perception primaire province quatrieme quebec social toponord validation
Divisions: Sciences de l'éducation > Maîtrise en éducation
Date de dépôt: 24 août 2012 15:03
Dernière modification: 11 oct. 2012 15:30
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/294

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt