DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Les effets d'une coévaluation sur le degré de réalisme d'élèves de cinquième année du primaire

Cloutier, François (1997). Les effets d'une coévaluation sur le degré de réalisme d'élèves de cinquième année du primaire. Rapport. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences de l'éducation, 135 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Le but de cette recherche-action est d'intervenir efficacement, comme enseignant, auprès des élèves pour les aider à améliorer leur compétence auto-évaluative. L'enseignant observe des écarts importants dans le réalisme des jugements des élèves au moment des auto-évaluations de textes écrits. La question suivante est donc posée: Comment améliorer le jugement métacognitif des élèves? Les objectifs seront d'une part de vérifier les effets d'une coévaluation avec l'enseignant sur l'amélioration du jugement des élèves et d'autre part de déterminer si les effets de cette coévaluation varient selon le style cognitif de l'élève. Le cadre de référence traite des concepts d'évaluation, d'auto-évaluation, de coévaluation, de médiation, de métacognition et des styles cognitifs indépendants et dépendants de champ. A la lumière de la source documentaire, deux hypothèses sont émises. Premièrement, il est probable que le groupe d'élèves améliore ses jugements après des périodes de coévaluation et, deuxièmement, il est possible que les élèves ayant un style cognitif dépendant de champ améliorent davantage leurs jugements métacognitifs que les élèves indépendants de champ. Pour l'analyse statistique, la présente étude a classifié et compilé l'ensemble des jugements métacognitifs à partir des fiches d'auto-évaluation -répertoriant 17 objectifs- et utilisées lors des projets d'écriture. Les données obtenues sont comparées et mises en corrélation. Les résultats confirment la première hypothèse, car le groupe a amélioré de 13% le réalisme de ses jugements métacognitifs. La seconde hypothèse, vérifiée par des corrélations, a été infirmée. Les élèves dépendants n'ont pas été influencés davantage par les coévaluations que les indépendants de champ. Cette recherche est de nature exploratoire et touche un groupe de 19 élèves de cinquième année issu d'un milieu socio-économique moyen. La recherche a été faite dans le cadre de quatre projets d'écriture. Bref, la recherche témoigne de l'influence d'une coévaluation sur les jugements métacognitifs des élèves.

Type de document: Thèse (Rapport)
Directeur de mémoire/thèse: Boucher, Réal
Informations complémentaires: Rapport de recherche présenté à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, comme exigence partielle de la maîtrise en éducation dans le cadre du programme de maîtrise en éducation extensionné de l'UQAR à l'UQAT. Bibliographie: p. [121] - 124
Mots-clés libres: annee auto-evaluation cinquieme consequence donnee effet efficacite eleve evaluation jugement metacognition personnalite pratique primaire principe quantitatif realisme toponord validation
Divisions: Sciences de l'éducation > Maîtrise en éducation
Date de dépôt: 24 août 2012 15:27
Dernière modification: 12 oct. 2012 15:02
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/295

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt