DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Regard posé par dix personnes sur leur état dépressif antérieur prenant en compte les aspects de leur vie personnelle et de travail

Jackson, Paul-André (2002). Regard posé par dix personnes sur leur état dépressif antérieur prenant en compte les aspects de leur vie personnelle et de travail. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-témiscamingue, Sciences du développement humain et social, 153 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Cette recherche s'inscrit dans un contexte social où d'une part, le monde du travail a connu des changements majeurs et d'autre part, on observe dans la population, un accroissement des problèmes de santé mentale dont celui d'un état dépressif entraînant un arrêt de travail. Cette problématique y est définie à partir de trois concepts couvrant les dimensions principales du phénomène : la santé mentale, le travail et l'état dépressif. La recension des écrits a permis d'identifier les éléments importants tels la charge mentale au travail, l'autonomie décisionnelle, le soutien social à l'emploi, les stratégies individuelles utilisées devant les difficultés. Enfin, différents modèles théoriques sur le sujet y sont présentés. La méthodologie est élaborée à partir du choix d'une recherche empirique dans une perspective phénoménologique. Une démarche exploratoire de type qualitatif y est donc privilégiée. L'attention est portée sur la perception et la réflexion des participants au sujet de leur vécu. Des entrevues semidirigées ont été effectuées auprès de dix participants, hommes et femmes de Rouyn-Noranda âgés entre 26 et 55 ans. Les objectifs sont définis en vue de comprendre le processus qui a conduit ces personnes à un état dépressif nécessitant un arrêt de travail, de saisir le vécu dépressif lui-même et les impacts de cet épisode sur leur vie personnelle et professionnelle. Avec l'analyse des données, on y apprend les facteurs explicatifs de leur dépression. Au niveau du travail, la surcharge mentale conjuguée au faible soutien social à l'emploi fut le facteur principal explicatif des problèmes vécus. La recherche identifie aussi les éléments qui ont aidé les participants à sortir de cet état dépressif. Autant cet épisode dépressif fut pénible à vivre pour les participants, autant les impacts positifs qu'il a occasionnés sont aujourd'hui appréciés par eux. La modification de leur niveau d'engagement par rapport au travail et la modification des exigences par rapport à soi furent les principaux changements observés. Aussi, certaines perspectives pour l'intervention, pour la gestion et pour la recherche ont été avancées. Finalement, cette recherche, en dépit des limites qu'elle comporte, permet une compréhension fine de l'expérience globale vécue par les participants. This research lies within a social context where the world of work has gone through major changes, and where an increase in mental health problems - including depressive state leading to withdrawal from work - among the population is observed. This research defines that problematic issue on the basis of three concepts that cover the key dimensions of the phenomenon: mental health, work, and depressive state. A survey of literature has allowed identification of important elements such as mental loading at work, decisional autonomy, on-the-job social support, and individual strategies to deal with difficult situations. Also the research presents various theoretical models concerning this issue. The methodology was developed on the basis of an empirical research utilising a phenomenological perspective. Hence predominance was attributed to a qualitative exploratory process. Focus was put on the participants' perception and reflective thinking of their own experience. Semisupervised interviews were conducted with ten participants aged 26 to 55 ali men and women living in Rouyn-Noranda. The objectives were defined so as to understand how they grew into a depressive state that necessitated their withdrawal from work, to grasp the actual state of depression, and to measure the consequences that period of their lite has had on their personal and professional lite. A data analysis brings into focus the underlying factors of their depression. Mental work overload and marginal on-the-job social support are key factors that explain the problems they have encountered. The research identifies elements that helped the participants overcome their depressive state of mind. If the participants found the period during which they felt depressed difficult, today they can appreciate the positive impacts it has brought into their lite. Major changes observed include the level of commitment they now show at work and the level of stress they put upon themselves. The research suggests certain perspectives of intervention, management and research. While the research has its limits, it contributes to clearly understand what the participants have experienced.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Champagne, Diane
Informations complémentaires: Comprend un résumé en français et un en anglais. Bibliographie: pp. 128-132.
Mots-clés libres: toponord depressif depression personnel professionnel travail milieu vie sante mental valeur proche emploi pair soutien social abitibi-temiscamingue
Divisions: Sciences du développement humain et social > Maîtrise en travail social
Date de dépôt: 05 sept. 2012 18:19
Dernière modification: 17 oct. 2012 13:25
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/332

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt