DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Contribution des intervenants bénévoles et professionnels à la construction du suicide en tant que problème social

Champagne, Diane (1997). Contribution des intervenants bénévoles et professionnels à la construction du suicide en tant que problème social. Thèse. Montréal, Université de Montréal, Sciences humaines, 282 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Cette recherche traite de la contribution des intervenants bénévoles et professionnels de l'Abitibi-Témiscamingue dans la construction du suicide en tant que problème social. La visibilité du suicide en tant que problème social est récente au Québec et au Canada. Ce n'est que vers la fin des années 1970 que se manifestent des efforts d'organisation pour le prévenir. Un des moyens retenus pour le maîtriser est la formation des bénévoles et des professionnels. Le but de cette étude est de cerner comment les intervenants bénévoles et professionnels légitiment et organisent leur pratique au sujet du problème du suicide. Cette étude s'articule autour de deux préoccupations. La première préoccupation est de comprendre la nature des significations entourant l'objet du suicide chez les intervenants. La deuxième préoccupation concerne l'analyse des pratiques d'intervention. Pour comprendre ces préoccupations, nous avons utilisé une méthodologie qualitative qui s'inspire principalement de la méthode des récits de pratique de Bertaux (1971). Ainsi, nous avons procédé à l'analyse de quarante (40) entrevues auprès d'intervenants bénévoles et professionnels, d'écrits portant sur le suicide, l'action bénévole et professionnelle, de même que différents courants théoriques. Cette recherche s'inscrit principalement dans les courants théoriques du constructivisme, de l'interactionnisme symbolique, de la sociologie des représentation de la sociologie implicite et de la phénoménologie Nous avons déterminé notre problématique de recherche à l'aide d'une revue des écrits Québécois, Français, Américains et Européens. Cette partie initie à l'histoire du suicide en Occident. La revue des écrits a également porté sur la pratique des intervenants bénévoles et professionnels. Nous avons également tenu compte, pour l'élaboration de notre cadre théorique des principales théories explicatives qui se sont développées pour étudier le phénomène du suicide. Cette étude nous a d'abord permis de tisser des liens entre les pratiques des intervenants, leurs trajectoires sociales et le sens que ces derniers donnent à la situation du suicide. Nous avons constaté que, malgré le fait qu'il peut y avoir plusieurs sens à cette expérience pour les intervenants, il en existe cinq (5) qui motive à intervenir en prévention du suicide. Ces motivations sont dans l'ordre d'importance : le développement personnel, l'opportunité de vivre des relations interpersonnelles significatives, le sens de la responsabilité sociale en regard de la valeur accordée à la vie, l'engagement professionnel et les croyances religieuses. L'étude dégage également deux types de représentations en ce qui concerne la façon de percevoir le suicide. La grande majorité des sujets à l'étude insiste sur des déficits des personnes comme, le manque d'estime de soi, le manque d'amour, un état de souffrance intense, un manque d'alternatives, les valeurs qui s'écartent du choix de la majorité et l'accumulation des problèmes. Le deuxième type de représentation fait davantage référence à l'explication sociale de la désorganisation de la société qui se traduit par la crise économique, les pressions sociales, des conditions de vie inadéquates, l'absence d'un projet de société, la pauvreté et un réseau d'entraide affaibli au niveau de la famille . Nos conclusions nous amènent également à découvrir une pratique fortement inspirée du modèle professionnel qui influence le processus de définition du suicide et de son intervention. Par ailleurs, les intervenants bénévoles exercent également une influence par les représentations qu'ils se font de l'objet du suicide et des façons d'intervenir. Nous avons pu établir que certaines lignes de forces se dégagent des discours des intervenants concernant les représentations qui sont à la base des pratiques. Un premier aspect est l'opportunité d'utiliser différentes facettes de son expérience de vie au niveau de l'intervention. L'importance de la protection de la vie demeure une préoccupation centrale pour des intervenants. D'autres part, on juge important de diversifier davantage l'intervention. Finalement on dénonce la tendance à un mode d'organisation et de gestion technocratique calqué sur les services de l'état ainsi, que la tendance à s'accaparer de l'exclusivité de la problématique par la revendication de compétences exclusives pour intervenir en prévention du suicide. L'idéologie professionnelle dominante engendre deux types de pratiques. D'abord une pratique "paraprofessionnelle" (Guay,l984) où l'intervenant bénévole est entraîné pour une tâche spécifique par le biais d'une formation. Toutefois une pratique alternative basée davantage sur des qualités d'aidants naturels, plus proche des rapports humains quotidiens réussit à émerger. Enfin, cette analyse rend compte des multiples interactions et positions des acteurs en présence, autour de la question du suicide. Cette étude se distingue des autres études sur le sujet, non seulement par son approche méthodologique de type qualitatif, mais également par la perspective centrée sur la question du sens de l'intervention pour les intervenants. Cette analyse invite également à porter une réflexion sur les pratiques d'intervention en cours dans le domaine de la prévention du suicide.

Type de document: Thèse (Thèse)
Directeur de mémoire/thèse: Mayer, Robert
Informations complémentaires: Thèse présentée à la Faculté des études supérieures en vue de l'obtention du grade de Philosophiae Doctor (Ph.D) en sciences humaines appliquées Bibliographie: p. [239]-260
Mots-clés libres: abitibi benevole contribution entrevue formation humain intervenant intervention philosophie pratique probleme professionnel science social societe sociologie suicide temiscamingue toponord
Divisions: Sciences humaines > Doctorat en sciences humaines et sociales
Date de dépôt: 20 sept. 2012 18:56
Dernière modification: 11 oct. 2012 17:11
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/369

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt