DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

L'environnement thérapeutique tel que perçu par l'adolescent comme prédicteur de collaboration au traitement

Lavoie, Gérard (1993). L'environnement thérapeutique tel que perçu par l'adolescent comme prédicteur de collaboration au traitement. Thèse. Ottawa, Université d'Ottawa, Sciences de l'éducation, 201 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

La résistance au traitement constitue un problème depuis longtemps reconnu par les intervenants et plusieurs écrits soulignent la résistance particulière de l'adolescent. La collaboration étant un facteur essentiel à la démarche thérapeutique, la résistance de l'adolescent rend ainsi incertaine l'efficacité du traitement. L'affirmation d'une nécessaire collaboration suggère que la mise en place d'un climat favorable à celle-ci constitue un objectif préalable au traitement de l'adolescent. Plusieurs recherches démontrent certes la relation entre la collaboration et la réussite du traitement mais celles-ci ne permettent pas de répondre à la question de ce qui est à même de susciter cette nécessaire collaboration de l'adolescent. Une analyse des écrits portant sur le problème de la résistance au traitement à l'adolescence a permis d'identifier un cadre théorique pertinent à l'opérationnalisation de la présente recherche. En effet, la résistance de l'adolescent étant considérée comme résultant de la relation entre le contexte de traitement et l'adolescent en maturation, la théorie relationnelle de la motivation était donc appropriée pour fonder et guider notre démarche. Selon cette théorie, la résistance ou la motivation que l'adolescent manifeste renvoie à ses perceptions présentes et situationnelles relatives au milieu de traitement. Pour être motivant, ce milieu doit de plus s'accorder à la réalité maturationnelle de l'adolescence et répondre aux préférences de l'adolescent en matière de traitement. Les résultats obtenus soutiennent notre hypothèse: générale à l'effet que la collaboration de l'adolescent réfère aux perceptions de ce dernier relatives au contexte de traitement. Ils permettent de plus d'identifier une configuration de facteurs particulièrement favorable à la collaboration de l'adolescent. Afin de maximiser celle-ci, le milieu doit permettre à l'adolescent d'expérimenter son autonomie dans le cadre de limites clairement affirmées, et ce dans une atmosphère de support. Au début de la démarche, l'orientation visant la résolution des problèmes d'ordre pratique de l'adolescent peut être introduite alors que celle visant la résolution de ses problèmes personnels profite de l'établissement préalable d'un contexte relationnel de qualité.

Type de document: Thèse (Thèse)
Directeur de mémoire/thèse: Bédard, René
Informations complémentaires: Thèse présentée à l'École des etudes supérieures et de la recherche de l'Université d'Ottawa en vue de l'obtention du grade de Ph. D. en éducation. Bibliographie: p. [142]-151.
Mots-clés libres: adolescent collaboration efficacite environnement malade patient psychologie psychotherapeute psychotherapie relation reponse resistance soignant soigne therapeutique toponord traitement
Divisions: Sciences de l'éducation > Doctorat en éducation
Date de dépôt: 21 sept. 2012 14:47
Dernière modification: 12 oct. 2012 15:34
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/372

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt