DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Comparaison entre la gestion de l'intégration scolaire des enfants en difficulté d'adaptation et d'apprentissage par les directions d'école provenant d'une région périphérique et leurs homologues de la région métropolitaine

Parent, Ghyslain (1989). Comparaison entre la gestion de l'intégration scolaire des enfants en difficulté d'adaptation et d'apprentissage par les directions d'école provenant d'une région périphérique et leurs homologues de la région métropolitaine. Thèse. Montréal, Université de Montréal, Sciences de l'éducation, 279 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

La présente recherche porte sur les attitudes, les perceptions et les comportements administratifs des directions d'école en regard de l'intégration scolaire des enfants en difficulté. Les objectifs de cette étude sont de: 1)Réaliser une étude descriptive de la réalité administrative de la gestion de l'intégration dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue; 2)Vérifier s'il existe des différences dans les attitudes, les perceptions et les comportements administratifs des directions provenant de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et les directions provenant de la région de Montréal. La première partie de cette recherche se veut théorique et s'appuie sur les écrits québécois et américains portant sur le concept de l'intégration. Ce chapitre présente l'historique de l'intégration, la définition de l'intégration , les conditions favorisant l'intégration ainsi que l'identification des rôles de la direction d'école dans l'intégration. Pour réaliser cette recherche, le questionnaire d'opinion portant sur la "Gestion de l'intégration scolaire en classe régulière des enfants en difficulté" (Goupil et al. 1986a, 1986b, 1986c) a été utilisé. L'enquête s'est déroulée sur une période de deux mois dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue et les questionnaires de 89 directions et directions adjointes ont été retenus. Par ailleurs, les réponses aux questionnaires des répondants de la région de l'Abitibi-Témiscamingue ont été jointes à un fichier informatisé contenant les résultats, à des questionnaires identiques, de 304 personnes provenant de la région de Montréal. Les résultats révèlent que les directions des deux régions estiment ne pas avoir le même niveau d'information et de préparation pour intervenir dans le processus d'intégration. En effet, les directions de la région de Montréal, comparées au groupe de l'Abitibi-Témiscamingue, affirment posséder un meilleur niveau d'information et de préparation. Les deux groupes estiment aussi que les enseignants titulaires sont insuffisamment préparés pour relever le défi de l'intégration. De plus, les résultats révèlent que l'intégration des enfants en difficulté, en classe ordinaire, se fait d'une façon identique par les directions des deux régions. Cette intégration rejoint surtout les clientèles des enfants ayant des troubles d'apprentissages et des difficultés légères, puisque les répondants ont déclaré que ces clientèles étaient les mieux préparées à l'intégration. Cependant, les directions de l'Abitibi-Témiscamingue, comparées à leurs homologues de la région de Montréal, démontrent des attitudes plus favorables à l'intégration des mésadaptés socio-affectifs et des enfants atteints d'une déficience mentale [-légère et moyenne-]. Par contre, ce groupe de répondants est moins favorable à l'intégration des enfants atteints d'un handicap visuel ou auditif. Finalement, les répondants des deux régions mentionnent que le nombre d'enfants intégrés actuellement dans leur école est adéquat. Les répondants des deux régions s'entendent également pour dénoncer le manque de ressources humaines, financières et matérielles nécessaires pour réaliser les objectifs de l'intégration. Le processus administratif de l'intégration des enfants en difficulté est composé de plusieurs rôles et comportements qui doivent être émis par les directions d'école pour s'acquitter de cette tâche. Il est important d'observer que, dans les deux régions, les résultats ont démontré que les directions du primaire émettaient ces comportements, associés au processus d'intégration, à une fréquence supérieure aux directions du secondaire et aux directions adjointes.

Type de document: Thèse (Thèse)
Directeur de mémoire/thèse: Goupil, Georgette
Co-directeurs de mémoire/thèse: Brunet, Luc
Informations complémentaires: Thèse présentée à la Faculté des études supérieures en vue de l'obtention du grade de Philosophiae Doctor (Ph. D.) en études de l'éducation et en administration de l'éducation.
Mots-clés libres: abitibi adaptation apprentissage difficulte ecole education enfant integration montreal scolaire temiscamingue toponord
Divisions: Sciences de l'éducation > Doctorat en éducation
Date de dépôt: 21 sept. 2012 15:04
Dernière modification: 12 oct. 2012 15:44
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/373

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt