DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Aspects géopolitiques de la colonisation de l'Abitibi

Asselin, Maurice (1982). Aspects géopolitiques de la colonisation de l'Abitibi. Mémoire. Québec, Université Laval, Faculté des lettres, 243 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (22MB)

Résumé

Après de nombreuses années de recherche et en dépit des multiples écrits sur la question, la colonisation au Québec demeure un phénomène mal compris et mal interprété. Il est mal compris parce que considéré comme un phénomène «indigène» ayant ses causes profondes et ses conséquences multiples à l'intérieur des limites politico-géographiques du Québec exclusivement; mal interprété, parce que procédant d'une exploitation par trop superficielle d'un discours officiel qui finalement renseigne assez mal sur les véritables objectifs poursuivis par ce mouvement migratoire. Partant de là, nous avons réexaminer la question mais à travers une grille d'analyse qui modifierait le cadre à partir duquel le phénomène serait observé. Notre choix s'est alors arrêté sur la grille géopolitique. Grâce à elle, nous avons d'abord vu la colonisation au Québec comme un choix politique à long terme de l'Élite québécoise et, partant de là, la colonisation de l'Abitibi comme l'une des étapes de l'application spatiale de ce choix. Considérant ensuite que «La Politique» d'un État se définit toujours en fonction de ce qu'on est et/ou de ce qu'on a, aussi bien que de ce qu'on n'est pas et/ou de ce qu'on a point, nous avons voulu montrer l'importance, pour une compréhension juste des faits, de ternir compte aussi de la dimension abstraite d'un choix politique. En effet, entre le projet sur papier et le fait spatial qui en émerge, il existe une «zone grise», abstraite, impalpable, relevant en quelques sorte d'un iconographie plus ou moins riche et qui seule peut révéler ce fond de rationalité entre l'idée et le geste. C'est ce que nous avons appelé dans notre recherche «la dimension abstraite». Ainsi l'objet de notre recherche n'était ni tout à fait la colonisation en tant que tel entendue comme «un choix politique», ni même tout à fait l'Abitibi en tant que «région d'application de cette politique», mais plutôt la relation que l'on doit voir entre les deux et qui est seule capable de rendre toute la signification de ce phénomène. Il s'agit donc bien là d'une analyse géopolitique de la question dans la mesure où, à l'instar de Jean Gottmann, on définit la géopolitique comme étant la science qui étudie les rapports entre la politique des États et leur géographie.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Morissonneau, Christian
Mots-clés libres: abitibi colonisation histoire province quebec toponord
Divisions: Sciences humaines > Maîtrise en géographie
Date de dépôt: 26 sept. 2012 13:30
Dernière modification: 16 oct. 2012 17:48
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/395

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt