DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Évaluation de la capacité du canal UWB minier

Elkhaled, Mohamad (2011). Évaluation de la capacité du canal UWB minier. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences appliquées, 94 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (21MB)

Résumé

La capacité du canal permet de caractériser les performances maximales d’un canal de transmission, le nombre maximal de bits susceptible d’être transmis par seconde. Pour un canal donné, l’UWB peut garantir un grand débit pour la transmission de données. Le canal de transmission UWB est généralement un canal à trajets multiples, surtout pour les applications à l’intérieur. Aussi, la réponse de ce canal est sélective dans le domaine fréquentiel. Pour étudier la capacité de n’importe quel canal il faut d’abord le caractériser et le modéliser. Dans notre recherche, on va se baser sur les mesures faites par Chehri et Fortier dans la mine CANMET à Val-d’Or qui est située à 500 km au nord de Montréal, Canada. Ces mesures montrent que la distribution Nakagami donne un bon ajustement pour l’amplitude du signal reçue à petit échelle. La formule classique de la capacité de Shannon est obtenue pour les canaux ayant des réponses fréquentielles plates. Cette formule ne s’applique pas directement dans notre modèle de canal. Pour utiliser la formule classique de la capacité de Shannon, nous devons d’abord diviser la bande de fréquences en un nombre très grand (théoriquement infini) de petites bandes, considérées comme des sous-canaux à réponse plates dans le domaine fréquentiel. Ensuite, on peut appliquer une distribution optimale de puissance maximisant la capacité pour une puissance d’émission totale limitée. Cette méthode est connue sous le nom de "waterfilling". Les travaux antérieurs sur l’évaluation de la capacité du canal UWB en externe (outdoor) n’ont pas tenu compte des évanouissements du canal, et en interne (indoor), le cas d’un milieu UWB minier n’a pas encore été abordé. Dans ce mémoire de maîtrise on s’est particulièrement intéressé au problème d’évaluation de la capacité du canal UWB minier. En utilisant la méthode "waterfilling" on a calculé la capacité d’un canal UWB minier d’une manière optimale en tenant compte des caractéristiques d’évanouissement du canal. Les résultats obtenus prouvent la pertinence de la méthode "waterfilling" dans ces type des canaux ; cette méthode donne une amélioration importante de la capacité, d’un facteur entre 1.1 à 1.22 fois plus grand que la capacité uniforme lorsque le SNR < 40 dB. Lorsque le SNR > 40 dB, la capacité optimale et la capacité uniforme convergent, et on remarque que les deux méthodes donnent les mêmes résultats lorsque le rapport signal sur bruit est grand (> 80 dB). Capacity plays an important role in characterizing the maximum performance for channel transmission by providing the maximum number of bits that can be transmitted per second. Furthermore, for a given channel, a large rate for data transmission can be guaranteed using UWB modulation. In fact, the UWB transmission channel is generally a multipath channel especially for indoor applications. Thus, the channel response is selective in the frequency domain. To be able to study the capacity of any channel, it should be characterized and modeled. In this research, we depend on the measures taken by Chehri and Fortier in the CANMET mine in Val-d’Or, located 500 km north of Montreal, Canada. These measurements show that the Nakagami distribution gives a good adjustment for the amplitude of the signal received at a small scale. Indeed, the classical formula for the Shannon capacity is used for flat channels. Thus, we can first divide the whole frequency band into many small bands, in which the sub-channel can be considered frequency-flat. After that, we can apply an optimal distribution of power to maximize the capacity of total transmission over limited power; this method is known as "waterfilling". Previous works on the evaluation of UWB channel capacity considered the external (outdoor) case, however, they did not consider the fading channel. Also, the internal (indoor) studies did not discuss the case of the mining channel. In this thesis, we paid particular attention to the problem of evaluating the UWB channel in the mine. By using the "waterfilling" method, we calculated the capacity of a UWB channel mining optimally, taking into account the characteristics of the fading channel. The results demonstrate the relevance of the "waterfilling" method in these types of channels. We show that, when the transmitted signal-to-noise ratio (SNR) is lower than 40 dB, using optimal power spectrum allocation at the transmitter side can increase transmission rate compared to the uniform power spectrum allocation scheme. Whereas, when the transmitted SNR is higher than 80 dB, the benefit of optimal power spectrum allocation is very limited.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Kandil, Nahi
Co-directeurs de mémoire/thèse: Fortier, Paul
Informations complémentaires: Comprend un résumé en français et un en anglais. Mémoire présenté à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue dans le cadre du programme de maîtrise en ingénierie. Comprend des réf. bibliogr.(f. 78-81).
Mots-clés libres: canal uwb mine minier evaluation transmission canmet val-d'or abitibi
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en ingénierie
Date de dépôt: 14 déc. 2011 19:10
Dernière modification: 16 oct. 2012 18:24
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/44

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt