DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Évaluation du potentiel des micro-ondes pour le traitement phytosanitaire du bois

Hanzouli, Ayoub (2013). Évaluation du potentiel des micro-ondes pour le traitement phytosanitaire du bois. Thèse. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Génie, 130 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Les échanges des produits commerciaux et leurs matériaux d'emballage à 1' échelle intercontinentale sont devenus une piste importante pour l'introduction des espèces envahissantes au Canada et aux États-Unis. Les matériaux d'emballage en bois sont identifiés comme étant une des causes qui a facilité l'introduction des pathogènes et des insectes qui menacent les forêts de l'Est de l'Amérique du Nord. Afin de faire face à cette problématique, un groupe de travail de la Convention Internationale pour la Protection des Végétaux (CIPV) a passé une réglementation qui consiste à effectuer un traitement phytosanitaire de tous les matériaux d'emballage en bois. Cette réglementation exige la désinfestation ou la désinfection des envois de végétaux et de produits végétaux faisant l'objet d'échanges internationaux, ainsi que des conteneurs, des installations d'emmagasinage et des moyens de transport de tout ordre qui sont utilisés. Plusieurs méthodes sont utilisées pour le traitement phytosanitaire tels que le traitement thermique, le traitement chimique, la fumigation, etc. L'irradiation aux micro-ondes est une alternative prometteuse étant donné qu'elle est plus rapide et plus facile à intégrer dans une ligne de production. Cependant, plusieurs incertitudes sur l'efficacité d'un tel traitement à pénétrer le bois et à tuer les microorganismes et les insectes restent à vérifier. Par ailleurs, le pouvoir de pénétration du bois par les microondes est limité et dépend de plusieurs facteurs dont la fréquence, la température et la teneur en humidité du bois. Ainsi, dans ce mémoire, nous avons étudié, en premier lieu, la variation de la température et de la teneur en humidité dans le centre des pièces de bois traitées aux micro-ondes en fonction du temps et la teneur en humidité initiale du bois. En second lieu, afin de s'assurer qu' il n'y aura pas d'impact négatif sur les propriétés du bois, nous avons réalisé des essais mécaniques (flexion, compression 11 parallèle et compression perpendiculaire) sur des échantillons préalablement traités et séchés aux micro-ondes. Pour des fins de comparaison, nous avons réalisé aussi les mêmes essais sur des échantillons séchés dans un séchoir sous vide et des échantillons séchés à l'air ambiant. Les résultats des travaux ont démontré que le traitement phytosanitaire par microondes est un traitement très rapide qui n'affecte pas les propriétés mécaniques du bois. En effet, l'évolution de la température est assez rapide au centre des pièces de bois, on a pu atteindre une température de 60°C au centre des pièces de bois dans un court laps de temps qui ne dépasse pas 60 secondes. Cette durée varie selon la teneur en humidité dans le bois. Elle est plus élevée pour les échantillons plus humides. En ce qui concerne l'effet d'un tel traitement sur les propriétés mécaniques du bois, les résultats ont démontré que les propriétés mécaniques du bois traité aux micro-ondes sont comparables à celles du bois séché à l'air et supérieures à celles du bois séché au séchoir sous vide.

Type de document: Thèse (Thèse)
Directeur de mémoire/thèse: Koubaa, Ahmed
Co-directeurs de mémoire/thèse: Erchiqui, Fouad
Mots-clés libres: traitement phytosanitaire, matériaux d'emballage en bois, traitement thermique du bois, chauffage aux micro-ondes, propriétés physiques du bois, propriétés mécaniques du bois.
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en ingénierie
Date de dépôt: 23 août 2013 17:52
Dernière modification: 23 août 2013 17:52
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/558

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt