DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Évaluation d'interventions familiales stratégiques sur des habitude de vie associées à l'obésité auprès d'une clientèle vulnérable vivant à domicile

Perron, Jean-Charles (2011). Évaluation d'interventions familiales stratégiques sur des habitude de vie associées à l'obésité auprès d'une clientèle vulnérable vivant à domicile. Thèse. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Science de la santé, 222 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

Cette thèse s'est intéressée à une clientèle qui vit présentement une diminution de l'espérance et de la qualité de vie importantes associées à l'obésité. Le but de cette thèse est d'identifier et de valider des interventions utiles pour les personnes vivant à domicile et présentant une déficience intellectuelle ou traitées avec une médication antipsychotique. Méthodologie. Étalée sur cinq ans, cette recherche regroupe deux études d'une durée de deux ans chacune évaluant deux modes d'interventions. La première étude avec groupe témoin implique 82 participants. Elle évalue l'efficacité d'interventions visant l'autocontrôle par le patient et identifie les habitudes de vie en lien avec l'obésité chez cette population. La seconde étude se déroule auprès de 7 familles d'accueil (regroupant 36 individus) et 30 intervenants du réseau. Elle évalue l'efficacité d'interventions ciblant l'offre alimentaire auprès des cuisinières avec l'appui des intervenants du réseau. Mesures. L' indice de masse corporelle (IMC), le tour de taille (TT), la médication antipsychotique utilisée, la famille, les habitudes de vie (niveau d'activité physique, consommation de fruits et de légumes, sobriété tabagique, durée du sommeil), grille d 'évaluation de l'offre alimentaire et paramètres physiologiques (tension artérielle, glycémie à jeun et bilan lipidique). Résultats. Le TT est une mesure plus sensible que l'IMC pour détecter l'obésité, particulièrement avec les femmes, beaucoup plus touchées par l'obésité abdominale. La famille s'avère être un facteur déterminant de la variation de l ' incidence de l'obésité. La pratique de l'activité physique et la consommation quotidienne de légumes (sauf les pommes de terre) sont associées à moins d'obésité. Les interventions visant l'autocontrôle se révèlent inefficaces avec cette clientèle. En revanche, les interventions auprès des cuisinières et des intervenants s'avèrent significativement efficaces pour réduire l'IMC comme le TT et augmenter la fréquence de l'activité physique et la consommation de fruits et de légumes, tout en améliorant la qualité de l'offre alimentaire. Ces améliorations se maintiennent après deux ans. Conclusion. Il apparait que les interventions qui ciblent spécialement la cuisinière comme cliente et qui impliquent les intervenants du réseau constituent une façon efficiente d'aider cette clientèle. Cette thèse met aussi en lumière l 'utilité pour les professionnels de la santé de passer d'un modèle d 'intervention« expert», propre à l'intervention en institution, à un modèle « non-expert », centré sur la collaboration,

Type de document: Thèse (Thèse)
Directeur de mémoire/thèse: Shilder, Sarah et Charest, Jacques
Mots-clés libres: obésité, famille, activité physique, légumes, fruits, médication antipsychotique
Divisions: Sciences de la santé > Maîtrise en sciences cliniques
Date de dépôt: 23 sept. 2013 12:30
Dernière modification: 23 sept. 2013 12:30
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/561

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt