DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Effets physiologiques de l’élagage chez les peupliers hybrides

Maurin, Vincent (2013). Effets physiologiques de l’élagage chez les peupliers hybrides. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Biologie, 82 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (998kB)

Résumé

L’élagage est une opération sylvicole qui consiste à enlever les branches situées sur le tronc jusqu’à une certaine hauteur de la couronne verte. Le but est de produire des billes de bois sans noeuds. C’est une pratique ancienne qui a fait l’objet de nombreuses études, mais rares sont celles qui se sont intéressées au choix de la saison d’élagage et son incidence sur la physiologie et la croissance du peuplier. Comprendre ces effets permettrait de développer des scénarios sylvicoles plus adaptés selon les conditions actuelles ou futures. L’objectif de cette étude était de déterminer les effets de la saison et de l’intensité d’élagage sur l’activité physiologique de 4 clones de peuplier hybride. L’apparition de branches épicormiques ou gourmands (rameaux qui poussent spontanément sur une partie du tronc exposé à la lumière) étant une réponse courante des peupliers à l’élagage, l’étude était dotée d’un second objectif : déterminer si ces branches constituent un puits ou une source d’énergie pour l’arbre. L’étude s’est déroulée dans une peupleraie localisée à New Liskeard, ON, dont les arbres ont été plantés au printemps 2007 à un espacement de 3,5 m (816 tiges.ha-1). Les élagages ont été effectués à l’automne 2009, au printemps 2010 et, à l’été 2010, à deux intensités différentes; 1/3 et 2/3 de la cime vivante, et un témoin non élagué. Les arbres élagués avaient une photosynthèse nette plus élevée que les témoins, mais l’effet était similaire pour les arbres élagués à 1/3 (+21.7%) et à 2/3 (+23.6%). L’élagage entrainait aussi une diminution des réserves de glucides dans les racines, qui était plus importante pour les arbres élagués à 2/3 (-29%) qu’à 1/3 (-22%). Ce résultat suggère que la réponse photosynthétique mise en place suite à l’élagage était insuffisante pour reconstituer l’ensemble des réserves. L’élagage a augmenté la concentration en azote foliaire et la discrimination du 13Carbone (δ13C), ce qui suggérait une meilleure résistance au stress hydrique. Deux ans après les traitements, élaguer 2/3 de la cime entrainait un ralentissement de la croissance peu importe la saison d’élagage, alors qu’élaguer à 1/3 en été n’affectait pas la croissance des arbres. De plus, élaguer en été entrainait une augmentation de la concentration d’azote dans les feuilles, de la conductance stomatique et de la discrimination du 13Carbone, ce qui indiquait de meilleures dispositions pour récupérer comparativement aux arbres taillés en automne et au printemps. La saison d’élagage jouait aussi un rôle important dans la production de branches épicormiques, puisque les arbres élagués en été ont produit significativement moins de gourmands que les arbres élagués en automne et au printemps, et ce indépendamment de l’intensité d’élagage. Les feuilles des branches épicormiques contribuaient à la photosynthèse globale de l’arbre, sans pour autant restaurer les réserves de glucides. La présence de ces branches n’a pas influencé la croissance en diamètre. Ces branches semblaient donc être auto-suffisantes en énergie. Nous avons conclu qu’élaguer à 1/3 de la cime en été était la meilleure option pour produire du bois de qualité sans affecter la croissance et la physiologie des peupliers. De même, si des branches épicormiques apparaissaient elles pouvaient être émondées sans perturber l’activité physiologique et la croissance subséquente des peupliers hybrides.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Desrochers, Annie
Mots-clés libres: Peuplier, saison d’élagage, intensité d’élagage, physiologie, croissance, Populus.
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en biologie
Date de dépôt: 03 juin 2014 15:52
Dernière modification: 03 juin 2014 15:52
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/586

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt