DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Portrait du capital social entrepreneurial dans le secteur agroalimentaire en Abitibi-Témiscamingue

Pelletier, Louise (2014). Portrait du capital social entrepreneurial dans le secteur agroalimentaire en Abitibi-Témiscamingue. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Gestion, 197 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Le secteur agroalimentaire contribue au dynamisme économique des régions et la présence des entreprises agricoles sur un territoire revêt une importance particulière pour la vitalité des milieux ruraux. L'entrepreneuriat représente une opportunité et un nouveau défi pour assurer la relève des entreprises agricoles dans les régions du Québec. Le capital social est un élément central pour mieux comprendre le dynamisme de l'entrepreneuriat sur un territoire. Toutefois, peu d'études se sont penchées sur la dimension sociale de l'entrepreneuriat et particulièrement dans le secteur agroalimentaire québécois. Cette étude descriptive menée auprès de 70 dirigeants d'entreprises agricoles a permis d'identifier la structure sociale dans laquelle évoluent les dirigeants des entreprises agricoles de la région de l' Abitibi-Témiscamingue et les ressources procurées par ces réseaux. Trois types de profils entrepreneuriaux ont été identifiés à partir des pratiques de réseautage : dynamique, classique et patrimonial. Les entrepreneurs du type dynamique se sont caractérisés principalement par le niveau d'innovation, par des types de production et des modes de distribution plus diversifiés alors que les entrepreneurs de type classique étaient plutôt engagés dans des productions traditionnelles pour la région de l'Abitibi-Témiscamingue. Quant au type patrimonial, il s'agissait d'entreprises de plus petite taille qui semblaient être en attente de relève ou d'un contexte social, économique ou familial plus favorable pour développer leurs activités. Cette étude a aussi permis d'identifier des forces collectives pour développer ce secteur d'activité. Les résultats ont fait ressortir des besoins qui diffèrent selon les types de comportements entrepreneuriaux et qui représentent des pistes d'action pour favoriser l'entrepreneuriat agroalimentaire au plan local ou régional. Les résultats ont été obtenus par un traitement quantitatif de données recueillies par questionnaire. Nous avons procédé à une analyse structurale et typologique ainsi qu'à la mesure des perceptions du capital social. Cette étude dresse le portrait du capital social entrepreneurial dans le secteur agroalimentaire en Abitibi-Témiscamingue. Elle a permis de distinguer les dimensions individuelle et collective du capital social, soit : la qualité des réseaux, l'ouverture et la diversité symbolique, l'implication et la coopération ainsi que les perceptions sociales. L'étude a ainsi démontrée l'importance des facteurs socioculturels dans le phénomène entrepreneurial. Cette analyse contribue à la compréhension des facteurs déterminants de 1'entrepreneuriat régional et des stratégies agroalimentaires localisées et adaptées aux spécificités des territoires.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Ependa, Augustin
Mots-clés libres: entrepreneuriat, entrepreneur agricole, capital social, réseaux, réseautage, indice d'orientation des liens
Divisions: Sciences de la gestion > Maîtrise en gestion des organisations
Date de dépôt: 20 oct. 2014 18:48
Dernière modification: 22 oct. 2014 15:27
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/603

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt