DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Variation des propriétés anatomiques, physiques et mécaniques du bois de clones de peuplier hybride

Huda, Azmul (2014). Variation des propriétés anatomiques, physiques et mécaniques du bois de clones de peuplier hybride. Thèse. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Environnement, 260 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

Pour faire face à la demande croissante de bois avec une diminution des terres forestières disponibles, un intérêt progressif est apparu pour développer des plantations d’arbres productives à rotation courte. Au Canada, les plantations de peuplier hybride sont particulièrement intéressantes puisque la sylviculture intensive courte peut contribuer à un approvisionnement en fibres plus solide, stable et renouvelable. Par ailleurs, l’amélioration génétique est considérée comme l’une des meilleures façons d’accélérer la production de la fibre et d’améliorer la qualité du bois. Le principal objectif de cette thèse était est de caractériser les propriétés anatomiques et physico-mécaniques de plusieurs clones de peuplier hybride dans une perspective d’évaluer le potentiel de leur bois pour diverses utilisations finales. Cette étude contribue au programme d’amélioration des arbres du peuplier hybride du Québec pour une croissance plus rapide en y ajoutant des informations sur la qualité du bois. Pour cette étude, nous avons analysé la qualité du bois de sept clones de peuplier hybride dans trois sites (Pointe-Platon, Saint-Ours, and Windsor) du sud du Québec. Cinq arbres par clone par site ont été échantillonnés aléatoirement afin de mesurer leurs propriétés anatomiques (longueur et largeur des fibres, proportion de fibres et de vaisseaux, l’épaisseur de la paroi des fibres, bois de tension, et pourcentage de la superficie de la paroi cellulaire), physiques (densité basique, et retraits volumétrique, radial, tangentiel et longitudinal) et mécaniques (résistance à la flexion et à la compression) du bois. Les analyses statistiques ont relevé que l’effet du site sur les propriétés étudiées a été hautement significatif et a été expliqué par les conditions environnementales et la qualité du site. Toutes les propriétés du bois de peuplier hybride ont montré une variation clonale significative, ce qui indique la possibilité d’identification des clones avec des propriétés du bois supérieures. Toutes les propriétés anatomiques ont montré une variation de leur grandeur avec une augmentation en fonction de l’âge cambial. Le patron de variation radiale était caractérisé par une augmentation rapide au cours des premières années de la longueur et la largeur des fibres, la proportion de fibres, l’épaisseur de la paroi cellulaire des fibres, et le pourcentage de la superficie de la paroi cellulaire. En revanche, la proportion de vaisseaux diminuait avec l’âge cambial. Les tendances de la moelle à l’écorce ont montré que la densité du bois et de ses composantes ont augmenté avec l’âge cambial. Les valeurs d’héritabilité de la densité du bois et de ses composantes ont tendance à augmenter avec l’âge cambial et à être généralement plus faibles près de la moelle. En revanche, les résultats de la largeur du cerne et de ses composantes ont indiqué une tendance à diminuer avec l’âge cambial. Toutes les propriétés physiques et mécaniques du bois de peuplier hybride ont montré une variation interclones significative, ce qui indiquerait une possibilité d’identification de clones avec des propriétés du bois supérieures, spécialement pour la densité, le module de rupture en flexion et la résistance à l’écrasement. Les corrélations génétiques entre toutes les propriétés étaient plus élevées que les corrélations phénotypes. La densité du cerne et de ses composantes étaient hautement corrélées l’une avec l’autre. Des bonnes corrélations ont été trouvées entre la proportion de fibres, l’épaisseur de la paroi des fibres, la masse volumique, et les propriétés mécaniques. Les résultats de cette étude montrent également des corrélations génétiques et phénotypes étroites entre la proportion de fibres, l’épaisseur de la paroi des fibres et la densité du bois. Les corrélations génotypiques entre les propriétés mécaniques et la masse volumique se sont avérées très fortes. Par conséquent, l’inclusion de la masse volumique du bois dans les programmes d’amélioration génétiques pourrait entraîner une amélioration des propriétés mécaniques. De plus, les corrélations génotypiques étroites entre le MOE et le MOR font de la masse volumique un bon caractère pour l’amélioration génétique directe de la qualité générale du bois. Par conséquent, l’utilisation de cette propriété peut finalement bénéficier au bois massif et aux produits du bois à base de fibres. Les valeurs d’héritabilité élevées estimées pour les propriétés étudiées indiquent que ces propriétés sont sous contrôle génétique modéré à élever. Les valeurs de variation clonale, d’héritabilité et de gains génétiques pour les propriétés examinées par cette étude indiquant que les programmes d’amélioration génétique du peuplier hybride pour le bois massif et les produits du bois à base de fibres devaient être efficaces. Visant l’amélioration des propriétés du bois, le défi à venir consistera à déterminer si les objectifs de sélection seront compatibles avec les objectifs industriels.

Type de document: Thèse (Thèse)
Directeur de mémoire/thèse: Koubaa, Ahmed
Co-directeurs de mémoire/thèse: Cloutier, Alain
Mots-clés libres: bois, peuplier hybride
Divisions: Sciences appliquées > Doctorat en sciences de l'environnement
Date de dépôt: 27 nov. 2014 18:31
Dernière modification: 27 nov. 2014 18:31
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/618

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt