DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Régime des trouées dans les érablières anciennes du Témiscamingue

Després, Tiphaine (2015). Régime des trouées dans les érablières anciennes du Témiscamingue. Thèse. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Environnement, 151 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

L’aménagement forestier écosystémique est un concept visant à reproduire les patrons écologiques résultant de la dynamique forestière naturelle propre à une région. Les vieilles forêts constituent des témoins de la dynamique forestière à long terme et peuvent être utilisées comme référence pour l’aménagement écosystémique. L’objectif principal de cette thèse est de comprendre la dynamique des trouées de la forêt tempérée feuillue à sa limite nordique de répartition pour aider dans la mise en oeuvre de l’aménagement écosystémique dans le sous-domaine bioclimatique de l’érablière à bouleau jaune de l’Ouest. En effet, le régime de trouées, qui est la perturbation principale en forêt tempérée feuillue, pourrait ne pas être le même au centre de l’aire de répartition qu’à sa limite nordique de répartition. Or, peu d’études sur le régime de trouées ont été menées à la limite nordique de la forêt feuillue tempérée. La mise en place de l’aménagement écosystémique à la limite nordique de répartition de la forêt tempérée feuillue nécessite de connaître la structure naturelle de cette forêt. L’objectif était de décrire la structure de vieux peuplements à la limite nordique de répartition de la forêt tempérée feuillue. Pour cela, les structures de diamètre, d’âge et spatiales de 11 vieux peuplements ont été échantillonnées dans de grandes placettes-échantillons (0,25 ha). Les caractéristiques structurales des peuplements étudiés, à savoir leur structure diamétrale et leur structure d’âge, diffèrent de celles rapportées dans des études antérieures menées dans le centre de l'aire de répartition de la forêt tempérée feuillue. En effet, toutes les distributions diamétrales suivent une distribution de Weibull à deux ou trois paramètres, plutôt qu’une sigmoïde inversée. La distribution de Weibull suggère une mortalité constante, alors que la sigmoïde inversée suggère une forte mortalité pour les jeunes arbres, une mortalité modérée pour les arbres matures et une forte mortalité pour les arbres sénescents. Certaines structures d’âge montrent des pics de recrutement plutôt qu’un recrutement continu. La structure spatiale des arbres est généralement répartie aléatoirement, quelles que soient les variables étudiées (âge, diamètre, espèces, ou bois mort), comme ce qui a été montré dans d’autres études réalisées plus au sud, dans le centre de l’aire de répartition de la forêt tempérée feuillue. Ainsi, même si la structure spatiale est la même à la limite nordique de répartition que dans le centre de l’aire de répartition, la structure diamétrale et le recrutement diffèrent. Dans le contexte d’aménagement écosystémique, ces résultats suggèrent que le niveau des coupes doit varier par bloc et la sélection sylvicole devrait inclure occasionnellement de larges trouées créées par l’enlèvement de plusieurs arbres, en plus de trouées créées par l’enlèvement d’arbres uniques. Le régime de trouées au centre de l'aire de répartition de la forêt tempérée feuillue est caractérisé par des trouées créées par la mort d’arbres uniques ou de petits groupes d’arbres. L’objectif était de déterminer si le régime de trouées de la forêt tempérée feuillue de l’est de l’Amérique du Nord à sa limite nordique de répartition est différent de celui du centre de son aire de répartition. Le taux de perturbation par les trouées dans l’érablière à bouleau jaune de l’Ouest, exprimé en pourcentage du territoire perturbé par année, est similaire aux taux de perturbation rapportés dans d’autres études réalisées dans le centre de l’aire de répartition. Cependant, les trouées sont plus abondantes et de plus petites tailles à la limite nordique de la forêt tempérée feuillue qu’au centre de l'aire de répartition du biome. Ainsi, l’aménagement écosystémique devrait être basé sur des coupes de sélection de plus petite taille qu’au centre de l’aire de répartition de la forêt tempérée feuillue. Le régime de perturbations naturelles en forêt tempérée feuillue est caractérisé principalement par des petites trouées et, dans une moindre mesure, par des chablis partiels. L’objectif était de déterminer si les coupes partielles, lorsqu’ajoutées aux perturbations naturelles (trouées et chablis partiels) permettent le maintien de la composition spécifique et des attributs des forêts tempérées feuillues anciennes. La modélisation à l’échelle du paysage a permis de montrer qu’à partir de 0,60% de taux de coupe partielle annuels, la biomasse des arbres de plus de 200 ans et la nécromasse (bois mort) diminuent de façon significative. La composition spécifique ne change pas, quel que soit le scénario de coupe utilisé ou l’intensité des perturbations naturelles. Ainsi, afin d’éviter une érosion des attributs de vieilles forêts, il est recommandé de préserver les arbres de plus de 200 ans (ou de plus de 40 cm de diamètre) et de laisser du bois mort de différentes tailles sur les sites de coupe partielle afin de maintenir une variété d’habitats qui permettront la conservation de la biodiversité dans le cadre d’un aménagement écosystémique de la forêt. Cette thèse a permis de mettre en évidence les spécificités de la forêt tempérée feuillue à sa limite nordique de répartition, notamment en termes de structure d'âge, de structure diamétrale et de régime des trouées (taille moyenne et fréquence). Ces informations seront utiles à la mise en place de l’aménagement écosystémique, notamment pour le maintien des vieux peuplements, du bois mort et pour que le taux total de perturbation ne dépasse pas un seuil critique.

Type de document: Thèse (Thèse)
Directeur de mémoire/thèse: Asselin, Hugo
Co-directeurs de mémoire/thèse: Doyon, Frédérik et Bergeron, Yves
Mots-clés libres: Forêt tempérée feuillue nordique, régime de trouées, limite nordique, aménagement écosystémique, vieilles forêts, dendrochronologie, LANDIS-II, structure spatiale, érable à sucre, bouleau jaune
Divisions: Sciences appliquées > Doctorat en sciences de l'environnement
Date de dépôt: 22 déc. 2015 13:20
Dernière modification: 22 déc. 2015 13:20
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/655

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt