DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Les représentations des situations professionnelles d’enseignantes francophones des deuxième et troisième cycles du primaire dans un contexte d’éducation bilingue et biculturelle au Nunavik

Riel‐Roberge, Dominique (2015). Les représentations des situations professionnelles d’enseignantes francophones des deuxième et troisième cycles du primaire dans un contexte d’éducation bilingue et biculturelle au Nunavik. Rapport. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Éducation, 221 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

La présente recherche exploratoire vise à décrire les représentations que se font des enseignantes de deuxième et troisième cycles du primaire de leurs situations professionnelles dans les classes de français langue seconde au Nunavik. Dans un contexte d’éducation trilingue basé sur un modèle d’éducation biculturelle, des enseignantes généralistes s’investissent auprès de jeunes inuit dont la langue maternelle est l’inuktitut. Les élèves sont scolarisés en langue seconde dès la première année du second cycle du primaire. Considérant le peu, voire l’absence d’études des représentations des enseignants francophones en poste au Nunavik, les difficultés liées à la rétention enseignante, le faible taux de réussite scolaire des élèves inuit, d’une part, la mise en relation avec nos observations issues de l’expérience d’enseignement, d’autre part, nous nous demandons : quelles sont les représentations des enseignants non-inuit francophones des deuxième et troisième cycles du primaire à propos de leurs situations professionnelles dans un contexte d’éducation bilingue et biculturelle au Nunavik? Les concepts de bilinguisme, d’éducation biculturelle, de minorité ethnoculturelle involontaire, de représentation et finalement de situations professionnelles sont retenus pour analyser et décrire les tâches redéfinies de pilotage d’activités d’enseignement-apprentissage et de gestion du fonctionnement du groupe-classe, en langue seconde. L’analyse de contenu des verbatim de dix entretiens permet de décrire les situations professionnelles des enseignantes, soit les buts, les moyens, les conditions et les contraintes des tâches de gestion des activités d’enseignement-apprentissage. Les résultats mettent en évidence des indicateurs de ruptures et de tensions par rapport à la langue de communication et d’enseignement ainsi qu’à la relation des enseignantes avec leurs élèves. Ceux-ci traversent l’ensemble des différentes composantes des situations professionnelles. Ces résultats soulèvent un questionnement notamment par rapport à la formation professionnelle initiale et continue des enseignantes. Quels sont les besoins de formation initiale et continue des enseignants qui travaillent en langue seconde auprès d’élèves d’une minorité ethnoculturelle involontaire? Quelles sont les connaissances et compétences à développer pour agir efficacement dans ces situations professionnelles d’enseignement et ainsi prévenir les impasses et améliorer la réussite scolaire des élèves? Des pistes de réflexion et d’action sont proposées à la faveur d’une meilleure connaissance et d’une action plus pertinent en éducation auprès des Inuit.

Type de document: Thèse (Rapport)
Directeur de mémoire/thèse: Maheux, Gisèle
Mots-clés libres: enseignants, langue seconde, situation professionnelle, inuit, minorité ethnoculturelle
Divisions: Sciences de l'éducation > Maîtrise en éducation
Date de dépôt: 31 mars 2017 15:02
Dernière modification: 31 mars 2017 15:02
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/699

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt