DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Partenariat université-entreprise : la contribution de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue au développement de la capacité d'innovation des PME manufacturières : étude de cas

Fournier, Eric (2006). Partenariat université-entreprise : la contribution de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue au développement de la capacité d'innovation des PME manufacturières : étude de cas. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences de la gestion, 207 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

Alors que le développement économique des collectivités passe par la production de biens et de services à valeur ajoutée, l'innovation constitue plus que jamais le principal moteur de la croissance économique. Peu diversifiée, et concentrée sur l'exploitation des richesses naturelles, l'économie des régions ressources du Québec, comme celle de l'Abitibi-Témiscamingue, doivent désormais se tourner vers la diversification des structures industrielles existantes afin d'assurer leur développement et la création d'emploi. Assumant leur mandat traditionnel d'enseignement et de recherche, les institutions universitaires constituent un lieu privilégié pour l'émergence et la diffusion de nouveaux savoirs. Devant l'émergence d'une économie du savoir, basée sur la production et la transmission de connaissance, ces dernières assument désormais des fonctions relatives au transfert du savoir et de la technologie. Alors que bien peu de gens remettent en question l'importance des universités dans la constitution d'une société plus éduquée et apte aux changements, certains soutiennent que celles-ci, au même titre que l'industrie traditionnelle, constituent une activité motrice capable d'entraîner la croissance des entreprises. Alors que les pouvoirs publics s'efforcent d'encourager le développement des relations entre le milieu universitaire et l'entreprise, cette recherche vise à démontrer, par l'étude de projets existants, que le partenariat entre l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et les PME manufacturières régionales contribue à augmenter la capacité d'innovation de ces dernières. Inspirée d'un cadre conceptuel adapté par le Conseil de la science et de la technologie (1998), le Système québécois de l'innovation, l'étude situe d'abord le rôle des institutions universitaires dans le développement des régions puis de l'innovation proposant ensuite une typologie des différentes formes de partenariat université-entreprise. Finalement, afin de rendre compte de la dynamique particulière des projets de partenariat, une modélisation du Système projet (Corriveau, 1996) a été utilisée afin de permettre l'identification des différents éléments ayant motivé l'engagement des entreprises et de l'université dans une démarche de partenariat et influencé l'initiation ainsi que la réalisation des projets. L'étude de trois différents projets de partenariat permet d'en illustrer l'impact sur la capacité d'innovation des entreprises et d'identifier différents facteurs influençant l'accomplissement de ces projets. Impliquant le Centre d'aide au développement des technologies (CADT), un mécanisme de transfert spécifiquement dédié à l'entreprise privée et mis en place par l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), les cas étudiés illustrent la façon dont peuvent être établis les ponts entre la communauté universitaire et l'entreprise. La gestion même de l'innovation technologique constituant une problématique vécue par les gestionnaires de plusieurs PME manufacturières, l'étude démontre comment le milieu universitaire peut contribuer à améliorer la maîtrise des outils et de méthodes appropriées de sélection, de planification et de gestion de projet. Facilitant ainsi l'obtention de financement ou d'investissement externe, mais contribuant également par l'intervention, même ponctuelle, de personnel qualifié à diminuer les risques associés au développement de projet technologique, le partenariat université-entreprise augmente la capacité d'innovation des PME manufacturières. Démontrant également toute la complexité qui anime la dynamique interne des systèmes projets, l'étude nous rappelle que le partenariat est un processus qui implique d'abord des individus, bien plus que des organisations. Démontrant que la présence de ressources humaines suffisamment formées facilite le transfert de connaissance, elle souligne également l'importance de l'ouverture, de la collaboration et de la familiarité entre les individus. En ce sens, elle offre également une excellente illustration de l'interaction et du rôle que peuvent jouer les différents acteurs que regroupe l'environnement immédiat de l'entrepreneur.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Sauvé, Pierre
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de développement régional. Comprend un résumé. Bibliographie: f. 155-192.
Mots-clés libres: toponord partenariat universite entreprise innovation pme manufacturier developpement uqat abitibi-temiscamingue contribution
Divisions: Sciences de la gestion > Maîtrise en gestion des organisations
Date de dépôt: 27 janv. 2012 17:58
Dernière modification: 11 oct. 2012 18:18
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/76

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt