DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Les savoirs pratiques des familles d'accueil Laurentiennes concernant le phénomène du déplacement d'enfants : un enjeu de reconnaissance professionnelle.

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Guénette, Martine (2018). Les savoirs pratiques des familles d'accueil Laurentiennes concernant le phénomène du déplacement d'enfants : un enjeu de reconnaissance professionnelle. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, 209 p.

[img] PDF
Télécharger (55MB)

Résumé

Le phénomène du déplacement d'enfants confiés à des familles d'accueil (FA) est un sujet qui préoccupe les chercheurs et les professionnels des Centres jeunesse (CJ) depuis plus de 30 ans. Bien que plusieurs travaux aient été réalisés sur cette problématique, peu d'études se sont intéressées à la réalité vécue par la FA lors du déplacement et aucune recherche recensée n'a exploré le savoir spécifique qu'elles déploient lorsqu'elles sont confrontées au déplacement d'enfants. Cette information est pourtant importante puisque les études expliquent que les FA jouent un rôle important lors du déplacement d'enfants. Parallèlement à ce constat, ces dernières années, le métier de FA a vécu de grands changements au Québec. Ainsi, en 2009, la Loi sur la représentation des ressources de type familial et de certaines ressources intermédiaires et sur le régime de négociation d'une entente collective les concernant (LRR) a donné un cadre légal au processus de professionnalisation des FA québécoises. Ce processus reste toutefois inachevé et le statut professionnel des FA québécoises manque toujours de repères (Lapierre, 2014). Ce constat serait principalement lié à la singularité de cette tâche, mais aurait aussi un rapport à la méconnaissance des savoirs pratiques régulant les actes de ce groupe. La mise en lumière des savoirs pratiques des FA quant au déplacement d'enfants pourrait donc contribuer à faire connaître les différentes pratiques qu'elles doivent utiliser pour mener à bien leur tâche et, ainsi, augmenter leur reconnaissance professionnelle au sein de la société et du système de protection de la jeunesse. Le but de cette étude était d'explorer les savoirs pratiques que les FA utilisent lorsqu'elles sont confrontées au déplacement d'enfants. Pour y arriver, l'étudiante-chercheure a tenté de répondre à la question : Quelles sont les caractéristiques des savoirs pratiques que possèdent les FA régulières des Laurentides sur le déplacement d'enfants? Ce mémoire avait trois objectifs principaux soit : 1) documenter les savoirs d'actions et d'expériences qu'ont développées les FA sur le déplacement d'enfants, 2) explorer les pratiques et stratégies que les FA mettent en place pour s'adapter aux nombreux changements que le déplacement d'enfants amène à leur structure familiale, 3) identifier les facteurs qui facilitent le rôle de la FA face au déplacement d'enfants. Pour répondre à ces objectifs, une recherche qualitative, de nature descriptive et exploratoire a été effectuée. Elle était principalement bâtie autour de l'analyse des pratiques professionnelles des FA, et ce, à partir de la notion des savoirs pratiques, qui comprennent des savoirs d’actions et des savoirs d’expériences, qui y sont imbriqués. La méthode de collecte des données s’est réalisée grâce à des entretiens semi-dirigés auprès de huit FA œuvrant dans la région des Laurentides. Des entretiens semi-dirigés ont eu lieu avec huit FA oeuvrant dans la région des Laurentides. Ces entretiens ont, par la suite, été analysés selon la méthode d'analyse de contenu thématique afin de faire ressortir plusieurs savoirs pratiques que les FA des Laurentides utilisent lorsqu'elles sont confrontées au déplacement d'enfants Les résultats ont permis de dégager trois dimensions de savoirs, soit les savoirs de nature théorique, les savoirs d'actions et les savoirs de nature expérientielle. Concernant les savoirs de nature théorique, il ressort que les FA ont bien intégré les théories des besoins des enfants et de l'attachement lors des déplacements. Concernant la dimension des savoirs d'actions, il a été possible de recenser les différentes actions que les FA posent et qui faciliteraient le déplacement selon trois temps précis : avant le déplacement, pendant, et après ce dernier. Puis, en ce qui concerne les savoirs de nature expérientielle, il a été possible de constater que les FA ont d'importants savoirs construits sur la base de leurs expériences, et ce plus particulièrement en lien avec des composantes liées à leur travail, telles que l’enchevêtrement de la vie professionnelle et personnelle, de la collaboration et des dimensions déontologique et éthique présentes dans leur pratique. Ces savoirs expérientiels permettent aux FA de faciliter le processus de déplacement tout en faisant ressortir l'aspect professionnel de leur travail. Le dégagement de ces savoirs a permis de faire ressortir un modèle comprenant quatre types d’interventions que les FA utilisent dans leur pratique, soit les interventions d'accueil ; techniques ; institutionnelles et déontologiques. À la lumière de ces résultats, des pistes de réflexion sont soulevées, notamment quant à l'impact du processus de professionnalisation sur le métier de FA, ainsi que sur les notions de parentalité de substitution et de complémentarité qui sont, pour leur part au coeur de ce métier.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Chouinard, Isabelle
Mots-clés libres: Déplacement, famille d'accueil, professionnalisation, savoirs pratiques
Divisions: Sciences du développement humain et social > Maîtrise en travail social
Date de dépôt: 11 mai 2018 12:55
Dernière modification: 11 mai 2018 12:55
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/761

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt