DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Étude de faisabilité sir l'apport de le télédétection pour la gestion des stériles de la Mine Canadian Malartic

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Becane, Loic (2018). Étude de faisabilité sir l'apport de le télédétection pour la gestion des stériles de la Mine Canadian Malartic. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du QUébec en Abitibi-Témiscamingue, Institut de recherche en mines et en environnement, 166 p.

[img] PDF
Télécharger (26MB)

Résumé

La télédétection est un ensemble de techniques qui consiste à obtenir de l'information d'un objet à distance pour en produire des images. Ses applications sont nombreuses et variées. Les premières applications de la télédétection furent d'abord dans le domaine militaire comme pour les avions espion américain U2. Les images prises étaient d'abord des images RGB (rouge, vert, bleu) puis le développement des capteurs spectraux et des satellites ont permis de multiplier les débouchés de la télédétection. Aujourd'hui elle est utilisée dans de nombreux domaines comme l'agriculture, la météo, le climat, 1 'urbanisme, la géologie, etc. Le but de cette étude est de déterminer la viabilité scientifique et technique d'une nouvelle méthode de gestion des stériles via l'apport de la télédétection pour la Mine Canadian Malartic. Ce projet est mené par une équipe pluridisciplinaire provenant de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), l'Université de Sherbrooke (UdeS), l'Institut national de la recherche scientifique (INRS), Golder Associés et Mine Canadian-Malartic. Le projet est placé sous la direction conjointe de Kalifa Goïta pour l'Université de Sherbrooke, accompagné de Jérôme Théau et Mickaël Germain, et de Benoît Plante pour l'UQAT. Deux doctorants et une maîtrise participent au projet du côté de l'Université de Sherbrooke : Kévin Siebel, Etienne Clabaut et Javier Garcia sous la direction de Kalifa Goïta. Ce travail s "intègre au projet dans le cadre d'une maîtrise sous la direction de Benoît Plante. L'objectif du projet vise à étudier la faisabilité scientifique et technique d'une nouvelle méthode de gestion des stériles via l'apport de la télédétection pour la Mine Canadian Malartic. Ce mémoire tente d'apporter des réponses sur certaines des problématiques du projet comme l'effet de la granulométrie, l'importante des particules les plus fines (de l'ordre de la centaine à dizaine de microns), ou la teneur en eau, sur la signature spectrale. Cette étude s'inscrit donc dans un projet plus large. A 1 'occasion de ce projet, des images hyperspectrales ont été prises sur le site en parallèle avec des acquisitions spectrales de terrain et une prise d'échantillons en vue d'effectuer des travaux et analyses de laboratoire. Deux campagnes de terrains ont été effectuées pour échantillonner les roches dans la fosse ainsi que sur la halde à stériles. Les échantillons récupérés ont permis de caractériser les roches de la Mine Canadian Malartic et commencer à appréhender les facteurs pouvant influencer la signature spectrale (granulométrie, chimie, minéralogie, etc.). Dans un second temps, des spectres de réflectance ont été acquis au laboratoire sur des échantillons de greywacke, de porphyre et sur des mélanges de minéraux purs, dont le but est de recréer un modèle simplifié de la minéralogie de la Mine Canadian Malartic pour déterminer le potentiel théorique et idéal de la méthode. Les échantillons récupérés lors des deux campagnes ont été préparés au laboratoire de l'UQA T. Les résultats montrent qu'il est possible de différencier le porphyre du greywacke avec un spectromètre de terrain en utilisant la méthode du continuum removal. Il n'a pas été possible de différencier le stérile du minerai, dans la mesure où la concentration en pyrite (où se trouve 1' or en partie) est trop faible et très disséminée (<1 %). Les tests avec les minéraux purs ont cependant montré qu'il existe une voie pour commencer à quantifier la concentration en pyrite dans les mélanges en utilisant les intégrales des pics du Fe2+ correspondants à la pyrite, pour différentes concentrations de cette dernière. En effet il existe une relation logarithmique entre l'intégrale du pic Fe2+ et la concentration en pyrite dans l'échantillon. De plus, il existe une relation linéaire entre l'intégrale du pic C-0 et la concentration en calcite. Les essais de teneur en eau montrent aussi une relation linéaire entre l'intégrale des pics d'absorption de l'eau et la teneur en eau de l'échantillon. Les résultats semblent aussi montrer que les particules fines peuvent, dans certains cas, masquer totalement la signature d'une roche sous-jacente, et ainsi potentiellement induire des erreurs de classification. Ces différents résultats montrent les défit inhérents à la méthode de spectroscopie hyperspectrale en contexte minier et, plus particulièrement, dans le cas d'une fosse active. Cependant, les résultats montrent aussi que des pistes de caractérisation existent avec cette méthode et mériteraient d'être poursuivies pour tenter d'apporter des solutions plus opérationnelles à disposition de l'industrie minière.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Plante, Benoît
Co-directeurs de mémoire/thèse: Goïta, Kalifa
Mots-clés libres: Télédétection, Drainage Minier Acide, Spectroscopie, Mine Canadian Malartic, Stériles Miniers
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en génie minéral
Date de dépôt: 07 déc. 2018 19:46
Dernière modification: 07 déc. 2018 19:46
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/787

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt