DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Régénération forestière en forêt boréale mixte : rôle du bois mort comme substrat d'établissement et dynamique sapin-peuplier suite aux pratiques sylvicoles adaptées

Robert, Émilie (2010). Régénération forestière en forêt boréale mixte : rôle du bois mort comme substrat d'établissement et dynamique sapin-peuplier suite aux pratiques sylvicoles adaptées. Mémoire. [Rouyn-Noranda], Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences appliquées, 93 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

La présente étude a été réalisée dans le cadre du projet SAFE (Sylviculture et aménagement forestier écosystémique), dont l'objectif est de tester différents traitements sylvicoles s’inspirant de la dynamique naturelle des peuplements dans un contexte d’aménagement écosystémique. Les deux volets du présent mémoire touchent la régénération naturelle, un processus clé de l’aménagement forestier durable et visent les processus fins impliqués dans l’établissement et la croissance de la régénération forestière. Dans un premier chapitre, la réponse en termes de croissance et de densité de la régénération du sapin baumier (Abies balsamea) et du peuplier faux-tremble (Populus tremuloides) à quatre traitements de coupe a été évaluée ainsi que l’impact relatif des compétitions intra- et inter- spécifiques sur la croissance des deux essences. Les quatre traitements étaient : coupe partielle dispersée, coupe partielle par trouées, coupe totale et témoin non coupé. Des inventaires de la régénération ont été effectués un, deux, cinq et huit ans après coupe. Nous avons aussi caractérisé la croissance en diamètre en hauteur des gaules des deux essences pour la période immédiatement avant coupe et les années subséquentes. Dans la moitié des placettes échantillonnées, un sapin situé au milieu de la placette a servi d’arbre d’étude et dans l’autre moitié un peuplier a servi d’arbre d’étude. Un échantillon de coupe transversale à la base du tronc de l’arbre d’étude a été cueilli afin de déterminer l’âge et de mesurer la croissance radiale au collet. Nos résultats confirment que la densité du tremble augmente avec le degré d’ouverture du couvert, mais diminue avec le temps depuis la coupe, tandis que la densité du sapin continue à augmenter (recrutement) dans tous les traitements. La croissance du sapin répond bien à l’ouverture du couvert. Ces résultats démontrent la possibilité d’influencer la composition des peuplements futurs à l’aide des pratiques sylvicoles adaptées. Dans un deuxième chapitre, nous avons profité d’une année semencière en 2006 pour comparer l'établissement et la survie des semis d'arbres sur les débris ligneux grossiers (DLG) et sur la couverture morte issue de litière fine. La densité et la survie des semis de l’année suivant la pluie de graine ont été évaluées dans le cadre d’un échantillonnage où chaque bille était appariée à une superficie équivalente sur le sol adjacent à la bille. Un dénombrement des semis plus âgés a aussi été réalisé sur les billes. L’essence, le stade de décomposition, la dureté et la densité du bois, la capacité de rétention d’eau et le ratio C/N des billes ont été caractérisés. Le recouvrement d’herbacées, le recouvrement et l’épaisseur des feuilles et des mousses, ont été mesurées sur les billes et au sol. Il en ressort que la probabilité qu’un semis s’établisse augmente avec l’humidité du bois et diminue avec la dureté de la surface des billes. La survie des semis diminue au cours de l’année suivant leur établissement dans des peuplements ayant une surface terrière en feuillus plus élevée. Les résultats montrent que les essences produisant de petites semences, soit le bouleau blanc et les épinettes noire et blanche s’établissent préférentiellement sur le bois mort, tandis que le sapin, une espèce qui produit des semences plus grosses, s’établit davantage au sol. Les peuplements surannés de sapin et bouleau blanc offrent de bonnes conditions pour l’établissement de la régénération sur les débris ligneux.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Harvey, Brian et Brais, Suzanne
Informations complémentaires: Comprend un résumé. Mémoire présenté à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue comme exigence partielle de la maîtrise en biologie extensionnée de l'Université du Québec à Montréal. Comprend des réf. bibliogr. (f. [82]-92).
Mots-clés libres: regeneration plasticite sapin gradient lumiere amenagement ecosystémique debris ligneux semis foret boreal bille mixte bois mort substrat peuplier
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en biologie
Date de dépôt: 07 déc. 2011 16:41
Dernière modification: 11 oct. 2012 18:17
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/19

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt