DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Effets de l'éclaircie commerciale sur la structure et la composition végétale des peuplements naturels de pin gris

Drapeau, Caroline (2005). Effets de l'éclaircie commerciale sur la structure et la composition végétale des peuplements naturels de pin gris. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences appliquées, 132 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

La dynamique naturelle de la forêt boréale favorise une diversité de peuplements qui s'exprime par des structures et des compositions variées dont les agencements spécifiques créent des paysages diversifiés. Les récentes études ont démontré que la coupe avec protection de la régénération et des sols (CPRS) et la nonnalisation en peuplements équiens, telles que décrites par la loi sur les forêts, ne sont pas, à elles seules, adéquates et suffisantes pour maintenir l'intégrité écologique des territoires forestiers et leur diversité biologique. Ce type d'aménagement engendre la perte des forêts naturelles surannées, qui sont jugées essentielles au maintien de la biodiversité. Bergeron et al (1999) ont suggérés le développement d'approches sylvicoles qui permettent de reproduire les caractéristiques de structure et de composition des diverses phases de développement, appelées cohortes, qu'on retrouve en forêt naturelle. Parmi ces pratiques, les coupes partielles sont vues comme des coupes de successions qui pourraient reconstituer la structure des peuplements surannés et anciens. L'éclaircie commerciale pratiquée dans un peuplement de première cohorte permettrait alors d'accélérer la succession en reproduisant la transition entre la cohorte 1 (0-100 ans) et 2 (75-175 ans) et ainsi maintenir ou recréer les attributs essentiels des forêts naturelles mûres de début de deuxième cohorte. Les objectifs spécifiques de ce projet sont, dans un premier temps, de mesurer les effets de l'éclaircie commerciale dans des peuplements de pins gris sur la diversité biologique à l'échelle du peuplement en étudiant la structure diamétrale, le bois mort, les plantes du sous-bois et la régénération. Dans un deuxième temps, d'évaluer le potentiel de ce traitement à favoriser l'établissement de la deuxième cohorte en reproduisant la transition entre la cohorte 1 et 2 et ainsi maintenir ou recréer les attributs essentiels des vieilles forêts naturelles de pins gris. Les peuplements à l'étude sont situés dans la sapinière à bouleau blanc et dans la pessière noire à mousses. Plusieurs sources de données ont été utilisées dans cette étude. Une campagne d'échantillonnage a été faite dans le réseau régional d'éclaircie commerciale en Abitibi (RÉCA) et dans de vieux peuplements naturels (VPA). De plus, deux bases de données ont servi, soient celle de la Direction de la recherche forestière (DRF) et celle du MRNF (Placettes-échantillons temporaires: PET). Pour comparer entre eux les traitements (F-M-T) et les types de peuplements (ÉC-PGE-PGPG), des analyses de variance (ANOVA) avec tests de comparaisons multiples à priori(contrastes) ont été faites. Des analyses en composante principale (ACP) ont aussi été effectuées pour étudier la structure et la composition des peuplements et pour ce qui est de la composition en espèce de la strate de sous bois, des analyses des correspondances (CA) ont été faites. L'éclaircie commerciale a permis d'accélérer la maturité structurale en reproduisant la mortalité naturelle mais elle a entraîné une diminution de la variabilité des peuplements à l'échelle du paysage. La composition du sous bois des peuplements éclaircis est dominée par des espèces d'éricacées (recouvrements de 55%). Dans les témoins (42%) et les vieux peuplements (PGE:66% et PGPG:50%), ce sont les mousses qui sont les plus abondantes. Toutefois, aucune différence significative n'a été notée quant à la richesse spécifique et aux diversités (tous les p≥0,060) et aucune invasion et disparition d'espèce n'ont été observées. Le traitement n'a pas stimulé la régénération car la densité présente dans les témoins est semblable à celle des peuplements aménagés cinq ans après l'éclaircie (p=0,612). La densité de la régénération des peuplements traités est tout de même comparable à celle retrouvée dans les vieux peuplements de pins gris purs (p= 0,196). Les débris ligneux frais sont plus importants dans les peuplements éclaircis (29 m3/ha) et ceux très décomposés et de grandes dimensions sont plus abondants dans les vieux peuplements principalement dans ceux mélangés (16 m3/ha). La densité et la surface terrière des chicots sont aussi plus élevées dans les vieux peuplements (PGE :100 ti/ha, 4,7 m2/ha) que dans ceux traités (ÉC:4 ti/ha, 1,2 m2/ha). L'éclaircie commerciale a donc permis de conserver et de recréer certains attributs retrouvés dans les vieux peuplements, mais dans un objectif de conservation plus globale de la biodiversité, il serait important de mettre au point des stratégies qui permettent de conserver une plus grande variabilité entre les peuplements et une plus grande quantité de bois mort.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Bergeron, Yves
Informations complémentaires: Mémoire présenté comme exigence partielle de la maîtrise en biologie extensionnée de l'UQAM à l'UQAT. Bibliogr.: f. [90]-101.
Mots-clés libres: peuplement forestier eclaircie sylviculture toponord sous-bois ligneux chicot pin gris phytodynamique regeneration vegetal composition naturel foret
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en biologie
Date de dépôt: 15 mai 2012 13:14
Dernière modification: 11 oct. 2012 13:10
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/238

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt