DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Effets d'un gradient de lumière sur la croissance en hauteur et morphologie de la cime du sapin baumier

Parent, Sylvain (1995). Effets d'un gradient de lumière sur la croissance en hauteur et morphologie de la cime du sapin baumier. Mémoire. Montréal, Université du Québec à Montréal, Sciences appliquées, 69 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Au Québec, le sapin baumier (Abies balsamea) est un conifère très tolérant à l'ombre. En sous-bois, sa cime est très différente de celle observée en pleine lumière. La disponibilité en lumière semble responsable de ces différences. L'objectif principal de cette recherche était de quantifier la croissance et l'architecture de jeunes sapins baumiers, d'âge moyen de 14 ans, régénérés naturellement, en fonction d'un gradient de disponibilité en lumière. Le pourcentage relatif moyen journalier de lumière photosynthétique (%DFPP: densité du flux de photons photosynthétiques; 400-700nm) a été estimé au-dessus de 98 sapins par des lectures ponctuelles durant une journée complètement nuageuse. Cette technique inédite proposée par Messier et Puttonen ( 1995} a été validée. Sur le site, 16 microsites ont été sélectionnés le long d'un gradient arbitraire d'ouverture du couvert arboré. Les %DFPP ont été calculés à partir de lectures en mesures continues pour une journée complètement nuageuse, complètement ensoleillée et par 3 mesures ponctuelles effectuées durant 3 journées nuageuses à trois différents temps de la journée. Les 3 estimations du %DFPP ont été corrélées de façon positive et linéaire entre elles (r> 0,900; p<0,01) ainsi qu'avec 3 seuils d'intensité lumineuse "sunflecks" {50, 200 et 400 µmolestm2/s). Une lecture ponctuelle durant une journée complètement nuageuse s'avère suffisante pour estimer la disponibilité en lumière d'un microsite. À partir de lectures ponctuelles, la croissance en hauteur des 98 sapins fut corrélée positivement avec le %DFPP (R2= 0,789, p<001). Le nombre de branches nodales, internodales et la masse spécifique (g/mm2) des aiguilles augmentaient avec le %DFPP. Entre 3 et 25% de DFPP, l'architecture des semis passait rapidement d'une forme en parapluie vers un forme de pleine croissance en hauteur. Ce changement de morphologie était causé par la dominance accrue de la croissance apicale sur la croissance moyenne des branches latérales. Les résultats suggèrent un haut degré d'acclimatation des jeunes sapins au bilan radiatif probablement pour maximiser la capture des rayons du soleil et soutenir les exigences énergétiques de la croissance en hauteur.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Mercier, Christian
Mots-clés libres: sapin baumier abies balsamea Densite du flux de photons photosynthetiques
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en biologie
Date de dépôt: 06 févr. 2013 21:01
Dernière modification: 06 févr. 2013 21:01
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/478

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt