DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Modélisation d'un canal minier Ultra Large Bande(UWB) en utilisant les réseaux de neurones Artificiels RBF

Zaarour, Nour (2013). Modélisation d'un canal minier Ultra Large Bande(UWB) en utilisant les réseaux de neurones Artificiels RBF. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Génie, 138 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB)

Résumé

Dans un environnement m1mer, le besoin d'un système de communication fiable est primordial. Ce type d'environnement étant complexe, le déploiement des systèmes de communication nécessite une connaissance parfaite du milieu de propagation. La modélisation d'un canal présente une matière très intéressante dans le domaine de recherche, et elle a été traitée dans plusieurs travaux en se basant sur des modèles traditionnels permettant de déterminer le comportement du canal de propagation selon des modèles analytiques, empiriques ou stochastiques. Dans notre projet d'étude, on s'intéresse à la modélisation du canal ultra-large bande (Ultra-Wide band UWB) dans un environnement minier en se basant sur une méthode différente des méthodes traditionnelles ; l'utilisation des réseaux de neurones artificiels RBF (réseaux à fonction de base radiale). Le canal de transmission UWB est un canal à trajets multiples, surtout au cas des applications à l'intérieur. Dans notre recherche, on s'est basé sur des mesures réalisées par LR TCS dans la mine CANMET à V al d'or située à 500km au nord de Montréal, Canada. Ces mesures ont servi comme base de données pour entrainer et créer l'architecture du réseau de neurones RBF. Dans un travail antérieur, la modélisation du canal en utilisant les réseaux de neurones est réalisée, mais en utilisant les réseaux de neurones multicouches MLP (Multi Layer Perceptron), et en s'intéressant seulement à l'affaiblissement de parcours en visibilité directe (line of sight, LOS). Dans ce travail, nous nous sommes intéressés à estimer l'affaiblissement du parcours1 (Path Joss) sur toute la bande UWB, et la phase du signal reçu, en considérant les deux types de trajets : en visibilité directe (LOS) et en visibilité non directe (non line of sight, NLOS). Les résultats obtenus montrent la capacité de ce type de réseau à modéliser le canal UWB dans un environnement minier avec une haute précision.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Kandil, Nahi
Co-directeurs de mémoire/thèse: Despins, Charles
Mots-clés libres: ultra-large-bande, réseaux, neurone, artificiel, canal, minier
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en ingénierie
Date de dépôt: 22 août 2013 15:40
Dernière modification: 22 août 2013 15:40
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/552

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt