DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Effets des coupes progressives irrégulières sur la régénération du bouleau jaune et le lièvre d’amérique en peuplement mixtes à dominance feuillue de l’est du Canada.

Suffice, Pauline (2014). Effets des coupes progressives irrégulières sur la régénération du bouleau jaune et le lièvre d’amérique en peuplement mixtes à dominance feuillue de l’est du Canada. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Biologie, 101 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Dans la région du Témiscamingue, comme dans d’autres régions mixtes à dominance feuillue du Québec, on assiste à des déficiences de la régénération pour plusieurs essences semi-tolérantes comme le bouleau jaune (Betula alleghaniensis B.). Dans un contexte d’aménagement forestier écosystémique, la coupe progressive irrégulière (CPI) est préconisée pour contribuer à maintenir la complexité et la biodiversité des forêts naturelles. Cependant, ce type d’intervention est récent et ses effets sur la dynamique forestière sont peu connus. L'objectif principal du projet est de documenter les effets à court terme de trois variantes de CPI (uniforme, par trouées et par bandes) sur l’installation et la composition de la régénération ainsi que sur l'utilisation de ce nouvel habitat par le lièvre d'Amérique (Lepus americanus E.). Un dispositif de 212 placettes semi-permanentes de 4 m2 a été installé dans un secteur de 215 ha coupé en 2010 et scarifié en 2011. Les microplacettes étaient nichées dans 71 grappes réparties sur 36 unités expérimentales, qui correspondaient à la combinaison d’un traitement et d’un peuplement. Des données de présence et de dénombrement de semis, de tiges broutées et de crottins ont été analysées par des modèles mixtes à structure hiérarchique. Les semis de bouleau jaune étaient principalement présents sur les sites dont le sol est perturbé et offrant une surface dominée par un mélange humus-minéral. L’importance du scarifiage a donc été confirmée pour l’installation de la régénération du bouleau jaune. Les semis de bouleau jaune de plus de 25 cm de hauteur étaient plus nombreux dans la partie traitée des CPI par trouées que dans les témoins mais pas différents entre les différentes CPI. Les CPI ont également permis la régénération de nombreuses espèces concurrentes qui pourraient affecter le succès de régénération du bouleau jaune au cours des prochaines années. Par ailleurs, la trop faible présence de brout par le lièvre d’Amérique, un an après coupe, ne nous permet pas d’identifier un impact du lièvre sur l’établissement du bouleau jaune à court terme. Toutefois, le décompte de crottins suggère une occupation préférentielle des trouées par le lièvre. Une meilleure régénération d’arbres et d’arbustes, non exclusif au bouleau jaune, lui offrait un couvert protecteur et une nourriture abondante. L’étude a également permis d’identifier que la pression de brout par l’orignal, représentant 70 % des tiges broutées, doit aussi être considérée afin d’évaluer à plus long terme le succès de la régénération. Nous recommandons une poursuite des inventaires entrepris dans le cadre de ce projet afin de documenter les conséquences à plus long terme de ces interactions interspécifiques sur la régénération des espèces semi-tolérantes suite aux coupes progressives irrégulières.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Imbeau, Louis
Co-directeurs de mémoire/thèse: Joanisse, Gilles
Mots-clés libres: coupe progressive irrégulière, habitat faunique, lièvre d'Amérique, régénération, bouleau jaune
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en biologie
Date de dépôt: 28 oct. 2014 17:30
Dernière modification: 28 oct. 2014 17:30
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/610

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt