DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Violence conjugale : comment des intervenants dans une communauté algonquine la conçoivent, l'expliquent et envisagent l'intervention auprès des conjoints violents

Audet, Jocelyne (2002). Violence conjugale : comment des intervenants dans une communauté algonquine la conçoivent, l'expliquent et envisagent l'intervention auprès des conjoints violents. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Sciences du développement humain et social, 171 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Plusieurs études ont révélé que la fréquence de la violence conjugale dans les milieux autochtones est beaucoup plus élevée que la moyenne canadienne. L'ampleur et la persistance de ce problème, auxquels nous avons été confrontée dans le cadre de notre travail d'agente de probation dans la réserve algonquine de Lac Simon, sont à l'origine de cette recherche. Afin de mieux comprendre cette réalité,nous avons choisi de l'étudier à travers les opinions d'intervenants sociaux et politiques dans le milieu. Notre but était de connaître et de situer à la fois leurs conceptions du phénomène, leurs explications de la violence conjugale masculine ainsi que leurs opinions quant aux interventions que requièrent les conjoints violents de la communauté. Après avoir procédé à une recension des écrits sur la question nous avons choisi une méthode qualitative pour appréhender notre objet de recherche. Nous avons réalisé des entrevues semi-structurées auprès de dix intervenants dans le milieu. Les informations recueillies ont ensuite été soumises à une analyse de contenu permettant de dégager l'essentiel de leurs propos sur les thèmes abordés. L'analyse des données recueillies révèle les particularités des opinions des participants, notamment les aspects sur lesquels elles concordent et ceux sur lesquels elles divergent des principaux poi~ts de vue des auteurs sur la question. En ce qui a trait à la définition de la violence conjugale, il se dégage du discours des participants qu'ils ne l'associent pas à un geme, qu'ils la conçoivent comme une forme de violence familiale, dont les manifestations· sont diverses et qu'ils la comprennent à la fois comme un instrument de contrôle et comme le résultat d'une perte de contrôle en fonction de la présence ou non de l'intention d'imposer son pouvoir sur l'autre. Au chapitre des explications, l'analyse révèle que les répondants retiennent plusieurs facteurs contributifs et causaux et qu'ils lient généralement le recours à la violence aux problèmes psychologiques et affectifs des hommes violents ainsi qu'à l'apprentissage qu'ils en ont fait dans leurs milieux d'origine. Les autres facteurs associés, le plus souvent cités, sont l'abus d'alcool et de drogue, la réaction du milieu et la colonisation à laquelle ont été soumis les Autochtones. Enfin, concernant l'intervention destinée aux conjoints violents, il ressort que les participants l'envisagent à la fois comme un processus thérapeutique et éducatif. Les actions thérapeutiques qu'ils préconisent visent principalement la hausse de l'estime de soi et la résolution des problèmes psychologiques des agresseurs liés à la violence qu'ils ont eux-même subie ou dont ils ont été témoins. Celles de rééducation sont axées sur le développement d'habiletés relationnelles et de gestion des émotions. Au niveau de la forme, les sujets suggèrent un suivi individuel conjugué à des interventions de groupe.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Labrèche, Jocelyne
Co-directeurs de mémoire/thèse: Sabourin, Cécile
Informations complémentaires: Mémoire réalisé en extension avec l'Université de Montréal. Bibliographie: pp. 141-149.
Mots-clés libres: toponord abitibi-temiscamingue violence conjugal conjoint violent algonquin manifestation escalade verbal sexuel physique psychologique controle lac simon lac-simon milieu autochtone
Divisions: Sciences du développement humain et social > Maîtrise en travail social
Date de dépôt: 13 janv. 2012 21:14
Dernière modification: 15 oct. 2012 17:32
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/68

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt