DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Le sens du placement en famille d'accueil de proximité

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Ringuette, Patricia (2018). Le sens du placement en famille d'accueil de proximité. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, DHS, 142 p.

[img] PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Au Québec, avant de confier un enfant en famille d’accueil, il faut considérer le placement auprès des personnes significatives. Depuis février 2015, ces personnes qui accueillent un enfant sont considérées comme des familles d’accueil de proximité (FAP) Elles ont les mêmes responsabilités qu'une famille d’accueil régulière. Ce placement comporte néanmoins des particularités. L'expérience des enfants peut être différente. Or, aucune recherche ne nous renseigne sur le sens que les enfants donnent à ce type de placement. La présente étude a exploré le sens du placement en famille d’accueil de proximité pour les enfants de 10 à 14 ans. Les objectifs visent à connaitre le point de vue de l’enfant. Pour se conformer à l'objet d'étude, une approche phénoménologique a été privilégiée. L'échantillon est composé de huit enfants suivis par le CISSS Centre jeunesse des Laurentides et placés en FAP. La collecte de données a été effectuée à l’aide d’entretiens semi-dirigés. La méthode d'analyse des données utilisée est celle d'Amedeo Giorgi (Giorgi, 1997). Il s’agit d’une méthode qui respecte la logique de la phénoménologie. Les résultats montrent plusieurs thèmes qui font référence aux vécus des enfants en FAP, soit le vécu de transition, émotionnel, interactionnel et participatif. Ainsi, il est constaté que la relation préalablement établie avec la personne significative est primordiale pour que la FAP devienne un lieu d’accueil sécurisant. Le placement n’est pas vécu comme un évènement marquant avec des dimensions temporelles précises. Il est plutôt appréhendé à l’aide d’un univers de liens et de lieux significatifs. En ce qui concerne le vécu interactionnel, les enfants considèrent la FAP comme des parents et elle a un rôle dans l’explication du placement. Les enfants gèrent difficilement leurs émotions en ce qui a trait aux choix de vie inadéquats des parents. Ils vivent souvent l’éloignement de ce parent. Par ailleurs, les explications à donner aux pairs quant à leur situation de placement suscitent diverses émotions. Le point de vue des enfants envers le placement en FAP révèle qu’il s’agit d’un changement auquel il faut s’adapter. Toutefois, il procure un sentiment d’appartenance et est perçu comme une chance. La raison : parce que c’est la famille. C’est là que ce type de placement prend tout son sens.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Grenier, Stéphane
Mots-clés libres: placement ; famille d’accueil de proximité ; enfant placé
Divisions: Sciences du développement humain et social > Maîtrise en travail social
Date de dépôt: 04 sept. 2018 18:56
Dernière modification: 04 sept. 2018 18:56
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/779

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt