DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Impact du changement climatique et de l'exploitation des ressources naturelles sur le bien-être dans les communautés autochtones.

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Fuentes, Laura (2018). Impact du changement climatique et de l'exploitation des ressources naturelles sur le bien-être dans les communautés autochtones. Mémoire. Rouyn-Noranda, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, École d'études autochtones, 67 p.

[img] PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Les changements environnementaux affectent non seulement la végétation, les animaux et l'eau, mais aussi les humains. Les changements climatiques et l'exploitation des ressources naturelles peuvent affecter le bien-être des Autochtones en réduisant l'accès aux services écosystémiques et l'utilisation des savoirs traditionnels et en causant des problèmes de santé mentale. Ce projet de recherche a examiné les impacts des changements environnementaux sur les membres de quatre communautés autochtones dans l'est de la forêt boréale au Canada. Un questionnaire avec des questions fermées à échelles de Likert a été élaboré à partir de l'échelle de détresse environnementale (Environmental Distress Scale; EDS) et de l'échelle de résilience de Connor-Davidson (CD-RISC-10). Les effets potentiels de caractéristiques individuelles (âge, genre, parentalité et temps passé sur le territoire) et de facteurs de protection (santé, qualité de vie, résilience, vie sur le territoire, vie dans la communauté, soutien de l'entourage) ont été examinés. Les données de 251 participants ont été analysées avec des régressions linéaires, de la sélection de modèles et de l'inférence multi-modèles. Les résultats montrent que les répondants ressentent des impacts des changements environnementaux (détresse environnementale). L'âge était la seule caractéristique individuelle à affecter significativement la relation entre les changements environnementaux et les impacts ressentis; les participants plus âgés ressentaient davantage d'impacts. Parmi les facteurs de protection, la qualité de vie a eu l'effet attendu de réduire les impacts ressentis des changements environnementaux. Toutefois, la résilience a montré un effet contraire aux attentes. Les participants plus résilients ressentaient plus d'impacts. Cela pourrait être attribuable au fait que les personnes moins résilientes cessent d'utiliser le territoire quand les changements environnementaux dépassent un certain seuil, et donc seulement les personnes plus résilientes peuvent témoigner des impacts de ces changements. Des recherches supplémentaires seront toutefois nécessaires pour tester cette hypothèse.

Type de document: Thèse (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Asselin, Hugo
Co-directeurs de mémoire/thèse: Labra, Oscar
Mots-clés libres: environnement ; changement climatique ; autochtone
Date de dépôt: 12 mars 2019 11:54
Dernière modification: 12 mars 2019 11:54
URI: http://depositum.uqat.ca/id/eprint/797

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt