RECHERCHER

L’activité physique des enfants de 3 à 5 ans fréquentant un centre de la petite enfance : contextes favorables et rôle des éducatrices.

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Connelly, Judy-Ann (2021). L’activité physique des enfants de 3 à 5 ans fréquentant un centre de la petite enfance : contextes favorables et rôle des éducatrices. (Thèse de doctorat). Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Repéré dans Depositum à https://depositum.uqat.ca/id/eprint/1300

[thumbnail of These_Version 18 mai 2021_Original_.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Contexte : Les années préscolaires constituent une période clef pour l’adoption de saines habitudes liées à l’activité physique (AP). En plus de contribuer au développement global et de favoriser un bon état de santé, une pratique régulière d’AP durant l’enfance augmente les chances de devenir un adolescent ou un adulte actif. Or, ces dernières années, plusieurs études ont mis en lumière les faibles niveaux d’AP des jeunes enfants. Objectif : Vu l’influence des milieux éducatifs sur l’acquisition de saines habitudes de vie, cette étude visait donc à mieux comprendre la pratique de l’AP des enfants de 3 à 5 ans fréquentant un centre de la petite enfance (CPE) dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue (Québec, Canada) ainsi que le rôle des éducatrices dans celle-ci. Méthode : Dans le premier volet de l’étude, un portrait de l’AP pratiquée par 30 enfants a été dressé à l’aide de la grille d’observation OSRAC-P (Observational System for Recording Physical Activity in Children – Preschool version), laquelle permet de mesurer les niveaux d’AP et d’identifier les variables contextuelles associées (variables sociales et non-sociales). Des données complémentaires ont aussi été recueillies par le biais de deux brefs questionnaires, l’un destiné aux parents (données sociodémographiques) et l’autre aux éducatrices (caractéristiques personnelles et habitudes en matière d’AP). Dans le second volet de l’étude, des entrevues semi-dirigées menées auprès de 3 directrices et de 9 éducatrices ont permis de décrire les perceptions que ces dernières entretiennent sur le rôle des éducatrices dans la pratique de l’AP des enfants. Le contenu des entrevues portait sur trois dimensions du rôle, soit le rôle attendu, joué et souhaité. Résultats : Les données recueillies au terme de 120 heures d’observation ont révélé que les activités sédentaires prédominent, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, et que certains facteurs sous le contrôle des éducatrices pourraient contribuer à augmenter l’intensité du jeu actif des petits. Les résultats suggèrent également de clarifier le rôle des éducatrices sur la question de l’AP. Conclusion : Pour favoriser l’AP des enfants, le rôle joué par les éducatrices dans l’AP devrait se rapprocher davantage du rôle fondamental de ces dernières. Une réappropriation du rôle des éducatrices dans l’AP des enfants semble donc souhaitable et des recommandations sont proposées à cet effet.

Type de document: Thèse ou mémoires (Thèse de doctorat)
Directeur de mémoire/thèse: Champagne, Manon
Codirecteurs de mémoire/thèse: Manningham, Suzanne
Mots-clés libres: activité physique, âge préscolaire, services de garde éducatifs, éducatrices, rôle, jeu extérieur, observation directe
Divisions: Santé > Doctorat en sciences cliniques
Date de dépôt: 13 sept. 2021 14:33
Dernière modification: 17 sept. 2021 12:32
URI: https://depositum.uqat.ca/id/eprint/1300

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt