RECHERCHER

Impact de la proportion de mélèze laricin en canopée sur la composition, la diversité et les traits fonctionnels des plantes vasculaires et des bryophytes en sous-bois

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Garant, Andréane et Leduc, Alain (2022). Impact de la proportion de mélèze laricin en canopée sur la composition, la diversité et les traits fonctionnels des plantes vasculaires et des bryophytes en sous-bois. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Repéré dans Depositum à https://depositum.uqat.ca/id/eprint/1344

[thumbnail of andreane_garant_memoire_2022.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Le mélèze est le seul conifère à feuille caduque en Amérique du Nord. Cette caractéristique distingue la fonction écosystémique du mélèze des autres conifères et des feuillus. Afin de mieux connaître sa fonction écosystémique en forêt boréale, nous avons étudié son impact sur la composition, la diversité et les traits fonctionnels des communautés de plantes vasculaires et de bryophytes. Nous avons donc déterminé les caractéristiques hydrogéochimiques du sol, la fermeture et la densité de la canopée, ainsi que la composition et les traits fonctionnels des communautés de plantes vasculaires et de bryophytes de sous-bois dans 15 sites sélectionnés pour couvrir un gradient de proportion de mélèzes dans des forêts d’épinettes noires du nord du Québec. Dix quadrats d'inventaire et d’échantillonnage ont été placés dans chaque site. De plus, nous avons installé des quadrats de suivi de l’impact de l’ajout d’aiguilles de mélèze sur les communautés de sous-bois dans un site d’épinettes noires dépourvu de mélèze. Nos résultats montrent qu’avec une augmentation de la proportion de mélèze en canopée, il y a une augmentation de la diversité de plantes vasculaires, de la surface spécifique des feuilles, de la concentration en azote, et une diminution de la concentration en carbone foliaire, ainsi qu’une transition des espèces associées aux peuplements pauvres de conifères vers des espèces de milieux plus riches de forêts comportant du mélèze. Pour les bryophytes, nous avons noté une diminution du nombre d’espèces et une mortalité causée par la chute de la litière de mélèze, mais aussi une augmentation de la concentration en azote dans les bryophytes persistantes. En conclusion, ces connaissances montrent que le mélèze en forte proportion aurait comme fonction écosystémique de fertiliser et de structurer le sol, permettant ainsi de rendre des sols organiques improductifs plus productifs. Des études devraient être entreprises pour évaluer la densité optimale de plantation et le temps nécessaire à la création d'un sol productif.

Type de document: Thèse ou mémoires (Mémoire de maîtrise)
Directeur de mémoire/thèse: Fenton, Nicole
Codirecteurs de mémoire/thèse: Bergeron, Yves
Mots-clés libres: Mélèze, gradient de mélèze, Larix laricina (du Roi) K. Koch, forêt boréale, diversité végétale, traits fonctionnels, bryophytes, herbacées, arbustes, sol organique, paludification, sous-bois
Divisions: Forêts > Maîtrise en écologie
Date de dépôt: 07 avr. 2022 13:39
Dernière modification: 07 avr. 2022 13:41
URI: https://depositum.uqat.ca/id/eprint/1344

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt