DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Propriétés thermiques des lamelles de bois traitées par des agents de retardement de feu

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Méziane, Fahim (2011). Propriétés thermiques des lamelles de bois traitées par des agents de retardement de feu. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Repéré dans Depositum à https://depositum.uqat.ca/id/eprint/135

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

Beaucoup de produits chimiques ont été évalués pour leur efficacité comme retardateurs du feu. Parmi les traitements de retardement de feu du bois, il y a les traitements chimiques qui favorisent la formation de charbon à des températures plus faibles que le bois non traité ou qui agissent comme radicaux libres pour piéger les flammes. Dans le cadre de ce projet, nous avons traité des lamelles de bois (utilisées pour la fabrication de panneaux à lamelles orientées OSB) par des produits chimiques
à base de sels de sodium et de phosphate. Les lamelles séchées à une teneur en humidité de 3.5% ont été immergées à la température ambiante (20 °C) dans des solutions à des concentrations variables de sept produits chimiques suivants: l'acide phosphorique H3P04, le mono-ammonium de phosphate NH4H2P04, le di-ammonium de phosphate (NH4) 2HP04, l'aluminate de sodium Na2Ah04, glucose-monoammonium
de phosphate C6H120 6-NH4 H2P04, le glucose-di-ammonium de
phosphate C6H120 6-(NH4) 2HP04 et l'acétate de sodium (CH3COONa). Après immersion, les lamelles ont été séchées, et le taux de rétention de produits chimiques déterminé. L'analyse thermogravimétrique et la calorimétrie différentielles à balayage ont permis de mesurer les propriétés thermiques (perte de masse; masse de résidu;
température de début et de la fin de la dégradation et les valeurs d'enthalpie de fusion et de cristallisation). Les lamelles traitées ont permis de conférer de bonnes propriétés ignifuges par rapport aux lamelles non traitées. L'acide phosphorique (H3P04), l'aluminate de sodium (Na2Al20 4 ) et le mono-ammonium de phosphore (NH4H2P04)
ont montré les meilleures propriétés thermiques et par conséquent, ils présentent les meilleurs potentiels pour le retardement du feu.

Type de document: Thèse ou mémoires (Mémoire de maîtrise)
Directeur de mémoire/thèse: Koubaa, Ahmed
Co-directeurs de mémoire/thèse: Deng, James
Informations complémentaires: Mémoire de maîtrise (Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue) Comprend un résumé. Mémoire présenté comme exigence partielle de la maîtrise en ingénierie. Comprend des réf. bibliogr. (f.[70]-76).
Mots-clés libres: bois traitement propriete thermique ignifugation resistance feu thermogravimetrie retardement
Divisions: Génie > Maîtrise en ingénierie
Date de dépôt: 22 févr. 2012 17:46
Dernière modification: 06 mai 2020 11:57
URI: https://depositum.uqat.ca/id/eprint/135

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt