RECHERCHER

Élaboration d'une fiche psychoéducative pour une cueillette d'informations facilitant l'adaptation au processus d'admission des personnes ayant une perte d'autonomie dans leur nouveau milieu de vie.

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

St-Laurent, Élise (2022). Élaboration d'une fiche psychoéducative pour une cueillette d'informations facilitant l'adaptation au processus d'admission des personnes ayant une perte d'autonomie dans leur nouveau milieu de vie. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Repéré dans Depositum à https://depositum.uqat.ca/id/eprint/1407

[thumbnail of Maîtrise]
Prévisualisation
PDF (Maîtrise)
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Au début de l’année de 2020, la pandémie de COVID-19 frappe de plein fouet. Au printemps de la même année, le Québec était plongé dans la première vague de la pandémie de COVID-19. Plusieurs centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ont été durement touchés, plusieurs personnes hébergées sont décédées loin de leur proche et les professionnels croulaient tombaient également sous la pression. En mai 2020, le Protecteur du citoyen a annoncé la tenue d’une enquête qui se poursuivra jusqu’à l’automne 2021. Entretemps, il rendit public un rapport d’étape sur le sujet.
Dans son rapport final rendu public en novembre 2021, la Protectrice du citoyen, Madame Marie Rinfret, « cible les causes du drame humain qui a plongé des milliers de personnes vulnérables en CHSLD ainsi que le personnel soignant dans un cafouillage sanitaire et administratif entraînant son lot de décès et de tragédies » (p.9). De nombreuses recommandations en émanant, celles portant sur deux problématiques attirent notre attention et donneront le ton de ce présent essai.
Tout d’abord, une problématique soulevée serait le manque de fluidité dans l’application des consignes et impacts négatifs sur l’organisation des services, une recommandation à cet effet est de « Réviser les approches de gestion en CHSLD afin de favoriser une proximité et un fonctionnement d’équipe entre le gestionnaire responsable, les intervenants et intervenantes, les résidents et résidentes et leurs proches » (p.53). Ensuite, nous retrouvons la recommandation de « Prendre les moyens afin de véhiculer des messages clairs, uniformes, et adaptés au moyen de canaux de communication bien identifiés aux plans local, régional et national afin de faciliter la compréhension commune et d’éviter toute confusion » (p. 53). La protectrice du citoyen nous guide alors sur quelques pistes de solutions : développer des outils pour permettre la gestion de proximité, renforcer l’imputabilité, maintenir la qualité des services au sein des CHSLD et finalement permettre d’assurer la reddition de comptes (Rinfret, 2021). Ce faisant, pour la une autre problématique soulevée concerne le manque de données en temps opportun : systèmes d’information désuets, l’une des recommandations est de « se doter de systèmes intégrés d’information qui permettent d’obtenir en tout temps et en temps réel des renseignements centralisés pour guider la gestion quotidienne, notamment en matière de ressources humaines, de surveillance et de vigie sanitaire, ainsi que d’approvisionnements » (Rinfret, 2021, p. 58).
Quelques temps avant la pandémie mondiale de COVID-19, au Québec, pour l’année 2018-2019 comparativement à l’année 2017-2018, où nous avons alors vu une augmentation globale de 13% de demandes de relocalisation orientées, par le mécanisme d’accès à l’hébergement (MAH) alors qu’il est possible de constater une augmentation de l’ordre de 25% vers les RI-RTF et de 10% vers les CHSLD (Protecteur du citoyen, 2020). À quelles personnes s'adressent ces milieux de vie? Certainement aux personnes âgées, première population à laquelle nous pensons lorsque nous parlons de ce type de milieu de vie. Il y a aussi une population bien présente, mais laquelle nous échappe; les personnes en perte d’autonomie, de tout âge.
Le vieillissement de la population a un impact profond sur l’émergence de cette pathologie qui, généralement, affecte les personnes âgées (Prince et al., 2013). En ce sens, les TNCM sont une condition qui est principalement associée à l’âge (Robinson et al., 2014). Au Canada, les TNCM constituent la cause la plus importante d’invalidité chez les personnes âgées et engendrent actuellement des coûts de plus de 10,4 milliards de dollars par année. Sachant que pour le Canada la prévalence des TNCM est de 638 000 personnes atteintes en 2019 et passera à plus 987 000 de personnes en 2033, ces faits sont source d’une préoccupation majeure des gestionnaires et des intervenants de la santé et des services sociaux. C’est donc dire que le nombre de personnes atteintes de ces maladies est en croissance rapide au pays et le Québec n’y fait pas exception. En effet, en 2014-2015, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) établissait à 7,5 % la prévalence des troubles neurocognitifs majeurs chez les aînés. Dans le groupe d’âge des 85 ans et plus, la prévalence s’élevait à 29,8 % chez les femmes et à 23,5 % chez les hommes (INSPQ, 2021). Ainsi, la prise en charge de ces troubles cognitifs sera le principal défi à relever lors des prochaines années (Lefebvre, 2003).
Lorsque vient le moment d’une relocalisation, il y a fort à parier que les usagers soient mal connus de l’équipe soignante, et donc, que leur qualité de vie en soit impactée. Pour prévenir à ce problème, nous proposons d’adapter les services à ces personnes. Mais comment les adapter? Tout d’abord en recueillant des informations nous permettant de mieux les connaître, dans leur globalité. Nous proposons alors d’élaborer une fiche psychoéducative pour une cueillette d’informations facilitant l’adaptation du processus d’admission des personnes ayant une perte d’autonomie, dans leur nouveau milieu de vie.
Dans les prochaines sections, nous présenterons la problématique de laquelle émerge le besoin de concevoir une telle fiche. S’en suivront le cadre de référence et l’explication de la méthode utilisée. Enfin, une attention toute particulière sera portée aux considérations éthiques lors de la discussion et des recommandations concernant l’usage et l’application de la fiche psychoéducative seront données en toute fin.

Type de document: Thèse ou mémoires (Mémoire de maîtrise)
Directeur de mémoire/thèse: L'Heureux, Sylvie
Mots-clés libres: Personnes ayant des pertes d’autonomie, adaptation, fiche symptômes comportementaux et psychologiques de la démence (SCPD), admissions, relocalisations, continuité des soins, milieu de vie, qualité de vie, prévention, professionnels de la santé et psychosocial, psychoéducation.
Divisions: Développement humain et social > Maîtrise en psychoéducation
Date de dépôt: 10 mars 2023 19:39
Dernière modification: 10 mars 2023 19:39
URI: https://depositum.uqat.ca/id/eprint/1407

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt