DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Impact de divers traitements de résidus ligneux sur les sols de peuplements de peuplier faux-tremble

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Belleau, Annie (2002). Impact de divers traitements de résidus ligneux sur les sols de peuplements de peuplier faux-tremble. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Repéré dans Depositum à https://depositum.uqat.ca/id/eprint/235

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Dans un contexte d'aménagement écosystémique des forêts, on souhaite évaluer
dans quelle mesure l'utilisation de traitements de résidus ligneux pourrait permettre
d'harmoniser les effets des perturbations naturelles et anthropiques. Pour ce faire,
quatre traitements de résidus ont été ciblés : le brûlage dirigé (BD), le feu étant le
principal agent dynamisant la forêt boréale mixte du nord-ouest québécois; la mise
en copeaux (MC), traitement visant à favoriser la décomposition par la
fragmentation des débris; la coupe par tige (CT) et la coupe par arbre entier (CA),
deux types de coupe en vigueur présentement au Québec, ils ont permis ici
d'évaluer l'importance de la quantité de débris dans la résilience de l'écosystème.
L'effet du brûlage dirigé a d'abord été suivi dans le temps. On a observé que même
à faible sévérité et intensité, le brûlage a permis une remise en circulation des
nutriments contenus dans les débris et dans la régénération déjà en place lors du
brûlage. Dans un deuxième temps, l'effet de l'ouverture du couvert végétal par la
coupe et la comparaison entre eux des quatre traitements de résidus ont permis de
quantifier la mise en disponibilité en nutriments suite à la coupe et dans quelle
mesure les traitements de résidus influencent cette mise en disponibilité. Comparée
à un peuplement témoin non-coupé, la coupe a induit une remise en circulation
graduelle des nutriments. La nature (combustion versus décomposition) des
traitements de résidus a favorisé une mise en disponibilité des nutriments plus
rapide, tandis que la quantité de débris (CT versus CA) a influencé davantage la
quantité de nutriments disponibles, l'immobilisation par la végétation en
régénération et l'acidification du sol. La fragmentation (MC) des débris a, quant à
elle, eu peu d'effet sur la décomposition et la disponibilité en nutriment par rapport à
la CT et à la CA.
Le maintien des débris ligneux sur les parterres de coupe limiterait donc
l'acidification du sol et permettrait de prévenir à court-moyen terme une réduction
de la fertilité. L'application de traitements comme le BD ou la MC permettrait donc
de limiter l'exportation des nutriments tout en dégageant les parterres de coupe afin
de faciliter de futurs travaux sylvicoles.

Type de document: Thèse ou mémoires (Mémoire de maîtrise)
Directeur de mémoire/thèse: Brais, Suzanne
Co-directeurs de mémoire/thèse: Paré, David
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue comme exigence partielle de la maîtrise en biologie dans le cadre du programme de maîtrise extensionné de l'UQAM à l'UQAT. Références bibliographiques à la fin des chapitres.
Mots-clés libres: abitibi-temiscamingue peuplier faux-tremble tremble residu ligneux sol impact peuplement foret enseignement recherche lac duparquet boreal mixte perturbation
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en biologie
Date de dépôt: 15 mai 2012 13:02
Dernière modification: 11 oct. 2012 12:40
URI: https://depositum.uqat.ca/id/eprint/235

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt