DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Bilan de la fonctionnalité de l'Organisme de développement du Nord (Haïti)

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Latortue, Philomé (1993). Bilan de la fonctionnalité de l'Organisme de développement du Nord (Haïti). (Mémoire de maîtrise). Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Repéré dans Depositum à https://depositum.uqat.ca/id/eprint/250

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

La région du Nord d'Haïti qui est l'axe principal autour
duquel s'articulent ces travaux de recherches, ne connaît pas une situation socio-économique plus florissante que l'ensemble du pays. Appelée aussi région I, qui comprend le Nord et le Nord-Est depuis le découpage du territoire haïtien en quatre régions de planification (cf. plan quinquennal 1976-1978), cette région couvre une superficie de 3.890 Km2, et compte en 1990, d'après les estimations fournies par l'Institut Haïtien de Statistiques et d'Informatique, 699.935 habitants.
En Décembre 1976, l'Organisme de Développement du Nord a
été créé par décret présidentiel. Ses principales attributions sont: la planification, la coordination et l'exécution de toutes les activités qui devaient faciliter le développement de la région.
Après environ 16 ans de fonctionnement, et la gestion de
deux projets de développement rural (montant total: environ 45 millions de dollars U.S.), la situation de la région du Nord ne connaît pas encore l'amélioration souhaitée. Depuis
l'achèvement du deuxième projet qui allait de 1983 à 1989,
l'ODN est entrée dans une période de crise. Cela est dû à un
manque de financement substantiel pour poursuivre les actions de développement. Les bailleurs de fonds ont commandé une étude pour lancer un troisième projet. Mais jusqu'à présent, ce projet est en attente. L'ODN fonctionne actuellement, avec une faible allocation en provenance du budget de développement de la République d'Haïti.
En juin 1991, pour faire suite à un stage que nous avons
effectué à l'ODN et à notre suggestion, un mandat
d'intervention nous a été confié par la direction de cette
organisation. Le but de celui-ci, est de poser un diagnostic
afin de faire par la suite aux responsables décisionnels de
l'ODN, les recommandations les plus pertinentes qui puissent
les guider dans les prises de décisions et dans la
planification du développement du Nord d'Haïti.
Après les premières évaluations de l'ODN vue comme
système, l'analyse des données jusque-là recueillies, et la
prise en considération de la situation exceptionnelle que vit l'ODN (paralysie financière, cessation des activités de
terrain, retrait des bailleurs de fonds, affectation des
organismes d'état par la crise politique du pays, passé pas
trop performant de l'ODN, avenir sombre et incertain, etc. )
font voir en cours de route, qu'un ajustement du mandat et de la méthodologie était plus que nécessaire pour conduire l'étude à terme. C'est ainsi qu'une proposition écrite de mieux cerner la problématique de l'organisation a été faite au Directeur Général de l'organisation qui a réagi positivement. Il nous a été demandé alors de mettre un accent marqué sur le concept de "fonctionnalité" de l'ODN. Le cadre d'analyse de la fonctionnalité de Clermont BÉGIN (1989) a été utilisé pour évaluer l'ODN sur le plan externe-interne. Cette évaluation conduit aux résultats suivants:
L'ODN est une organisation complexe qui n'était pas
supportée par une gestion solide. L'ODN s'était engagée dans trop d'activités hétérogènes qui ne répondaient pas expressément aux besoins et attentes d'une population cible bien délimitée. L'ODN avait la difficulté de jouer le rôle de coordonnateur et de gestionnaire de projets.

La dépendance de l'extérieur pour le financement des
projets a induit des schémas de développement importés.
L'ODN était fortement influencée par son ministère de
tutelle.
Les responsables politiques décisionnels du pays n'avaient
manifesté qu'une faible volonté de voir le Nord d'Haïti se
développer véritablement.
Ces résultats nous ont conduit à recommander une nouvelle
structure qui prend appui sur le concept alternatif du
développement local endogène.
La nouvelle structure proposée présente une configuration
en réseau, où diverses institutions locales vont collaborer
étroitement avec l'ODN dans l'accomplissement de sa mission.
Des préalables et des conditions de mise en oeuvre de la
recommandation sont fournis aussi. Entre autres, nous
suggérons: que l'ODN ait le MPCEFP comme ministère de tutelle; que la charte fondamentale de l'ODN soit modifiée pour une composition différente de son conseil d'administration; que cette organisation joue uniquement le rôle de coordonnateur des projets et actions de développement du Nord d'Haïti en confiant les volets exécutions aux institutions publiques locales, aux
coopératives, aux entreprises privées, etc.

Type de document: Thèse ou mémoires (Mémoire de maîtrise)
Directeur de mémoire/thèse: Gbodossou, André
Informations complémentaires: Ce mémoire a été réalisé à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue dans le cadre du programme de maîtrise en Gestion des PMO de l'UQAC extensionné à l'UQAT, présenté à l'UQAC comme exigence partielle de la maîtrise en gestion des petites et moyennes organisations. Bibliographie: p. [219]-223.
Mots-clés libres: developpement haïti nord office organisation socio-economique toponord
Divisions: Génie > Maîtrise en génie géologique
Date de dépôt: 15 mai 2012 16:18
Dernière modification: 17 oct. 2012 13:34
URI: https://depositum.uqat.ca/id/eprint/250

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt