DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Relation entre le degré d'hétérozygotie, la croissance et la distribution écologique d'une population de pin gris (pinus banksiana Lamb.)

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Rousseau, Marie-Claude (1992). Relation entre le degré d'hétérozygotie, la croissance et la distribution écologique d'une population de pin gris (pinus banksiana Lamb.). (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal. Repéré dans Depositum à https://depositum.uqat.ca/id/eprint/466

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette étude vise à examiner la relation entre le degré
d'hétérozygotie et des caractères reliés à la valeur sélective des
individus (croissance radiale, variabilité de la croissance
radiale, distribution des individus) d'une population de pin gris
(Pinus banksiana Lamb.), tout en considérant le milieu de
croissance.
La population choisie est située au nord-ouest du Québec
(lac Duparquet, Abitibi). La variabilité des individus a été
détectée par la méthode de l'électrophorèse sur plaque d'acétate
de cellulose. Sept systèmes enzymatiques ont été examinés
(ACO, GOT, PGD, G-6PDH, NADP-ME, PGI et PGM), totalisant 13 loci
dont 10 polymorphiques. L'accroissement annuel moyen à hauteur
de poitrine (DHP/âge) et la variabilité de la croissance (écart
type, variance et coefficient de variation) ont été utilisés comme
indicateur de croissance. Les stations ont été stratifiées selon
l'indice de la qualité des sites, établit à partir de la courbe de
croissance en hauteur des individus dominants.
Les résultats ne démontrent pas de relation significative
entre le degré d'hétérozygotie et la croissance radiale. Par
contre, on observe une variabilité de la croissance moins élevée
chez les individus faiblement hétérozygotes, résultat déjà
rencontré chez Pinus ponderosa et Populus tremuloides. D'autre
part, on observe plus d'hétérozygotes qu'attendu selon une
distribution aléatoire dans les stations à faible productivité. Il
semble donc qu'un accès limité aux ressources (un stress de
niveau abiotique) puisse favoriser les hétérozygotes. De plus, les
individus hétérozygotes pour deux loci étudiés, PGD-1 et G6PDH-
2 semblent être relativement plus abondants dans les sites à
croissance limitée. Ces résultats contribuent à nous faire mieux
comprendre l'influence du degré d'héhétozygotie sur des
caractères reliés à la valeur sélective des pins gris.
Éventuellement, ceci pourrait nous permettre d'utiliser les
marqueurs alloenzymatiques pour effectuer une meilleure
sélection génétique des graines pour le reboisement.

Type de document: Thèse ou mémoires (Mémoire de maîtrise)
Directeur de mémoire/thèse: Bergeron, Yves et Simon, Jean-Pierre
Informations complémentaires: Comprend un résumé en français
Mots-clés libres: lac duparquet abitibi-temiscamingue pin gris heterozygotie
Divisions: Forêts > Maîtrise en sciences de l'environnement
Date de dépôt: 11 janv. 2013 19:14
Dernière modification: 11 janv. 2013 19:14
URI: https://depositum.uqat.ca/id/eprint/466

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt