DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

L'effet du couvert et du lit de germination sur la germination et la survie du sapin baumier (abies balsamea (L.) Mill.) de l'épinette blanche (picea glauca (moench) voss.) et du thuya (thuja occidentalis L.) au sud de la forêt boréale

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Simard, Marie-Josée (1994). L'effet du couvert et du lit de germination sur la germination et la survie du sapin baumier (abies balsamea (L.) Mill.) de l'épinette blanche (picea glauca (moench) voss.) et du thuya (thuja occidentalis L.) au sud de la forêt boréale. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal. Repéré dans Depositum à https://depositum.uqat.ca/id/eprint/468

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (27MB) | Prévisualisation

Résumé

La germination et la survie initiale des semences
forestières tombant sur les surfaces perturbées peut jouer un
rôle déterminant dans la dynamique de la forêt boréale.
Plusieurs facteurs influencent l'établissement de la régénération.
Cette étude s'est penchée principalement sur l'influence du
couvert forestier et du type de lit de germination. La
germination et la survie du premier mois du Sapin baumier, de
l'Épinette blanche et du Thuya ont été évaluées sur des surfaces
brûlées, scarifiées, sarclées, scalpées et intactes situées dans des
ouvertures de 400m2 et dans la bordure de forêt ceinturant ces
trouées. Les trouées ont été effectuées dans trois types de
peuplements, soit: feuillu, mixte et résineux. Les analyses
effectuées ont démontré que toutes les espèces ont présenté des
pourcentages de germination plus élevés dans les trouées (p <
0,001) et sur les surfaces perturbées. Les pourcentages de
survie étaient aussi meilleurs (p < 0,001) dans les trouées, sauf
chez le Sapin baumier. Aucune tendance générale n'a pu être
dégagée sur l'effet des différents lits de germination sur la
survie des semis et au sujet des différences entre les
pourcentages de germination observées entre les surfaces
brûlées et les surfaces scalpées ou scarifiées. Nous pouvons
cependant affirmer que les pourcentages de germination étaient
plus faibles (p < 0,001) sur les surfaces intactes. À la lumière de
nos résultats, il est probable qu'une absence de semis présents
sur le parterre forestier l'été suivant un feu ou une coupe
s'expliquerait plus par une absence de semences que par les
conditions de germination et de survie des semis.

Type de document: Thèse ou mémoires (Mémoire de maîtrise)
Directeur de mémoire/thèse: Bergeron, Yves
Informations complémentaires: Comprend un résumé en français
Mots-clés libres: foret boreale epinette blanche thuya lit de germination sapin baumier
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en biologie
Date de dépôt: 11 janv. 2013 21:08
Dernière modification: 11 janv. 2013 21:08
URI: https://depositum.uqat.ca/id/eprint/468

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt