DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

La reconstitution historique des feux dans un secteur forestier au sud du lac Abitibi, Québec

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Dansereau, Pierre-René (1990). La reconstitution historique des feux dans un secteur forestier au sud du lac Abitibi, Québec. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal. Repéré dans Depositum à https://depositum.uqat.ca/id/eprint/473

[thumbnail of pierre-renedansereau.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB) | Prévisualisation

Résumé

Une reconstitution historique des feux a été réalisée pour un secteur
forestier de 11 715 hectares à quelques kilomètres au sud du lac Abitibi, dans
le Nord-Ouest du Québec. L'objectif premier de l'étude consistait à décrire
les superficies incendiées et d'ainsi apporter des données précises sur le
comportement, la fréquence et le cycle des feux qui caractérisent un secteur
représentatif de la sapinière boréale. Une recherche effectuée dans les
documents écrits a d'abord permis de compléter un historique général des
feux dans l'ensemble de la région avoisinante (Sud-Ouest de l'Abitibi) et de
vérifier l'occurrence d'incendies, notamment au début de la colonisation de la
région et au cours de la deuxième moitié du dix-neuvième siècle. Un
historique de l'occupation humaine a également permis d'évaluer l'impact des
perturbations d'origine anthropique sur le régime des feux et la végétation
forestière régionale. Un total de 7 feux ont pu être documentés et
cartographiés dans le secteur à l'étude par l'analyse des cicatrices laissées sur
les arbres survivants et par la détermination de l'âge des forêts apparues
après-feu. L'incendie le plus ancien remonte à 1760 et a recouvert l'ensemble
du territoire à l'étude dont un secteur de 7265 hectares a par la suite été
épargné des feux subséquents qui sont survenus en 1797, 1823, 1870, 1907,
ca.1916 et 1923. Parmi ces derniers feux, seul le plus récent a dévasté une
superficie importante du territoire à l'étude (3282 hectares) alors que tous les
autres foyers d'incendie ont recouvert moins de 1000 hectares. On a observé
que les feux de moindre superficie ont été limités par l'action de barrières
naturelles alors que les feux majeurs ont dévasté tous les types de terrains et
ont révélé un patron de recouvrement peu influencé par la physiographie du
paysage. Le rôle prépondérant des conditions météorologiques lors du
déclenchement des feux est mis en lumière à partir de documents écrits. Le
calcul de la fréquence et du cycle des feux suggère une variation dans le
temps du régime de feux possiblement induite par un changement du climat
et/ ou le contrôle anthropique des feux. Des recommandations
méthodologiques sont proposées pour la réalisation d'études futures qui
auraient pour objectif d'estimer le cycle des feux dans l'ensemble de la région
bioclimatique.

Type de document: Thèse ou mémoires (Mémoire de maîtrise)
Directeur de mémoire/thèse: Bergeron, Yves
Mots-clés libres: historique feux lac abitibi nord-ouest quebecois
Divisions: Sciences appliquées > Maîtrise en biologie
Date de dépôt: 14 janv. 2013 17:36
Dernière modification: 14 janv. 2013 17:36
URI: https://depositum.uqat.ca/id/eprint/473

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt