DEPOSITUM Le dépôt institutionnel
RECHERCHER

Détection des contaminants métalliques avant l’étape de pressage des panneaux à lamelles orientées par voie électromagnétique

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Mnif, Feker (2020). Détection des contaminants métalliques avant l’étape de pressage des panneaux à lamelles orientées par voie électromagnétique. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Repéré dans Depositum à https://depositum.uqat.ca/id/eprint/967

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Lors de la fabrication des panneaux à lamelles orientées, plusieurs contaminants peuvent être présents, tels que le verre, le plastique et le papier, etc. Parmi ces corps étrangers intrus, les métaux sont les plus successibles d’endommager le matériel de mise en forme de ces produits. Les contaminants peuvent épointer les coteaux du gaufrier et engendrer des brûlures à la surface du produit final. Les industries de transformation veulent sécuriser leurs équipements et détecter les corps étrangers métalliques qui peuvent être introduits. La presse hydraulique est un équipement primordial pour la mise en forme. En effet, le pressage des produits contaminés est à l’origine de dégâts sur les plateaux de la presse et des temps d’arrêt néfastes, d’où l’importance du contrôle lors de l’apparition des intrus dans le matelas (panneaux à lamelles orientées non pressées). Les contaminants métalliques détectés proviennent des troncs d’arbres et des opérations de fabrication de panneaux dont les déchets de soudure, les outils de travail, les lames de gaufriers, etc. La détection des contaminants métalliques dans le matelas en bois par voie non destructive et électromagnétique fait l’objet de cette étude. La reconnaissance des contaminants à partir de leurs chimies de surface (capteur FTIR) constitue la première approche expérimentale suivie dans cette recherche. Les spectres FTIR des contaminants étudiés (aluminium, acier, laiton) montrent un pic important à l’ordre de 667-673 cm-1observé pour tous les intrus. Ce pic représente le lien oxygène existant dans la couche d’oxyde développé à la surface des corps étrangers. C’est un résultat important basé sur une propriété physique intrinsèque des contaminants souvent rencontrés. En effet, il peut servir à l’implantation des lecteurs infrarouges, semblables à ceux utilisés pour la mesure de la teneur en humidité, pour objectifs de détection des contaminants métalliques durant la transformation du bois. Des imageries thermiques avec une caméra FLIR-i7 ont été prises pour édifier la seconde approche expérimentale. Les imageries thermiques FLIR permettent d’élaborer une carte de distribution de la densité, une reconnaissance de la forme et de la position exacte des contaminants. Cependant, la solution se limite à l’analyse des corps étrangers non profonds par rapport à la surface. D’autre part, le détecteur de métaux à trois bobines équilibrées présente une solution économique, facile à implanter et non destructive pour le contrôle des contaminants en temps réel de production. La dernière approche est présentée sous forme d’une tentative de conception, d’optimisation et de réalisation de ce dispositif de détection à trois bobines équilibrées avec une imprimante tridimensionnelle de type Dremel au laboratoire de biomatériaux de l’UQAT.
Très peu d’études ont évalué le contrôle de l’apparition des contaminants métalliques dans les matelas en bois c’est pourquoi nous proposons d’adapter ce dispositif à l’industrie de transformation de bois ce qui constitue l’originalité de ce projet. Cette recherche met la lumière sur l’étude de la dépendance des propriétés des contaminants telles que leurs tailles, leurs formes, leurs conductivités et perméabilités et les réponses du dispositif de détection.

Type de document: Thèse ou mémoires (Mémoire de maîtrise)
Directeur de mémoire/thèse: Koubaa, Ahmed
Co-directeurs de mémoire/thèse: Mrad, Hatem
Mots-clés libres: étude comparative, matelas en lamelles, évaluation non destructive, détection, corps étrangers, chimie de surface, FTIR, caméra thermique, FLIR-i7, détecteur à trois bobines équilibrées
Divisions: Génie > Maîtrise en ingénierie
Date de dépôt: 18 mars 2020 18:20
Dernière modification: 18 mars 2020 18:20
URI: https://depositum.uqat.ca/id/eprint/967

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt